Émigration clandestine : Arrestation de huit passeurs à Tanger

Publication: Mis à jour:
ARREST
shutterstock
Imprimer

TERRORISME - Huit personnes ont été arrêtées vendredi soir par le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger pour des liens présumés avec un réseau criminel actif dans le domaine de l’émigration clandestine.

L'enquête préliminaire a révélé que l'un des individus avait déjà un casier judiciaire bien rempli et faisait l'objet d’un avis de recherche national pour trafic de drogue, selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Les perquisitions d'une maison à la médina de Tanger, suspectée d’être exploitée par les membres de ce réseau, ont permis l’arrestation de 8 candidats marocains à l’émigration clandestine et la saisie de deux bidons de 25 litres d’essence chacun, destinés au ravitaillement des embarcations destinées aux opérations d'émigration, a précisé la DGSN.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue pour continuer l'enquête sur ce réseau émigration clandestine.

La ville de Tanger est connue pour être utilisée comme ville de passage pour plusieurs marocains et subsahariens qui veulent émigrer clandestinement en Europe. En 2016, plus de 870 suspects ont été arrêtés à dans la ville pour des affaires liées au trafic, la contrebande et l’immigration clandestine.

LIRE AUSSI: