Décès d'un policier à Casablanca: l'hypothèse du suicide privilégiée par la police

Publication: Mis à jour:
MORT POLICIER
Le policier a été retrouvé au quartier Bourgogne. | AICPRESS
Imprimer

DÉCÈS - Les services de sûreté du district d'Anfa à Casablanca ont procédé, jeudi, au constat du décès d'un fonctionnaire de police de grade de brigadier-chef. Son corps a été retrouvé à l'intérieur de son domicile dans un état de décomposition avancée. L’hypothèse du suicide est privilégiée, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les témoignages et les données recueillis auprès des membres de la famille du défunt, après la découverte de son cadavre suspendu à une corde dans son domicile situé au quartier Bourgogne, laissent croire qu'il s'agit d'un cas de suicide, du fait que l'agent a vécu dernièrement une crise psychique aiguë à cause des problèmes sociaux, ajoute le communiqué.

Le défunt, qui travaillait au district de sûreté de Ben Msik, a obtenu dernièrement un congé de maladie de longue durée en vue de suivre un traitement pour maladie neurologique, note la même source.

La dépouille a été transférée à la morgue pour autopsie, alors que les enquêtes menées par la police judiciaire se poursuivent sous la supervision du parquet compétent, selon la DGSN.

LIRE AUSSI: