Tunisie: Saïd Aïdi lance un nouveau mouvement politique baptisé "Beni Watani"

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Des acteurs politiques et de la société civile ont lancé jeudi un mouvement baptisé Beni Watani (Mes compatriotes) qui compte notamment dans ses rangs Saïd Aidi, ancien ministre de l’emploi et de la formation et de la santé et ex-dirigeant de Nidaa Tounes.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Saïd Aidi a indiqué que les personnes qui ont lancé cette initiative, dont une majorité de jeunes, s’étaient engagés depuis plus de six mois dans une action visant la création d’une nouvelle formation politique “différente et capable d’établir un nouveau contrat moral définissant la relation entre l’ensemble des acteurs de la scène publique et l’Etat”.

Il a ajouté que le comité constitutif du mouvement envisage dans les prochains jours de déposer une demande pour sa légalisation. Une campagne sera ensuite lancée dans les régions pour faire connaître les objectifs du mouvement, a-t-il dit. Saïd Aidi le présente comme étant “partisan du régime républicain et de l’Etat civil, défenseur de l’orientation sociale en ce qui concerne l’éducation et la santé et ayant une orientation libérale en termes d’incitation à l’investissement et à l’initiative privée au niveau économique”.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.