Tunisie: Après une interruption de plusieurs mois, Petrofac reprend progressivement ses activités

Publication: Mis à jour:
PETROFAC TUNISIA
Ho New / Reuters
Imprimer

Après interruption de la production pour plusieurs mois, la compagnie pétrolière britannique Petrofac a repris progressivement ses activités à travers l’évacuation, mercredi, de quantités de condensat (gaz inflammable), a affirmé le secrétaire général de l’URT de Sfax Abdelhédi Ben Jomaa.

Les quantités produites ont été acheminées par le port de Sidi Fraj au lieu de Sidi Youssef pour éviter des zones de blocage susceptibles, a indiqué la même source.

Le port de Sidi Fraj a été aménagé spécialement pour assurer la sortie des marchandises de Kerkennah à travers le bac de Djerba, vers la centrale de connexion de la STEG à Aïn Turkia dans la région de Sfax, a-t-il précisé, soulignant que cette solution provisoire était nécessaire pour la survie de la société surtout que le blocage de Petrofac, qui dure depuis des mois, lui a causé des pertes énormes.

La société de prospection et d’exploitation pétrolière Petrofac avait annoncé fin 2016 l’arrêt de ses activités à l’île de Kerkennah (gouvernorat de Sfax) à cause de la reprise des protestations et le blocage d’évacuation des marchandises par les protestataires.

Petrofac, qui détient 45% des actions du projet d’exploitation de gaz à Kerkennah (Sfax), assure 12,5% des besoins de la Tunisie en gaz et approvisionne en électricité les gouvernorats de Sfax et ceux du sud tunisien.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.