Aux Etats-Unis: L'adoption de la technologie augmente chez les plus de 65 ans

Publication: Mis à jour:
OLD PEOPLE TECHNOLOGY
Daily life. Old grey man in glasses using laptop while woman drinking tea and smiling | Zinkevych via Getty Images
Imprimer

"Environ les deux tiers des personnes âgées de 65 ans et plus se connectent à Internet et possèdent des smartphones", affirme une étude de Pew Research Center, un centre de recherche américain. L’usage des technologies pour cette catégorie d’âge est lié au niveau scolaire mais aussi aux revenus, ajoute l’étude.

Environ quatre adultes sur dix (42%) âgés de 65 ans et plus déclarent posséder des smartphones, contre seulement 18% en 2013, selon une étude de Pew Research Center (PRC), publiée le 17 mai 2017, sur la base d’un sondage téléphonique. L'utilisation d'Internet à large bande à domicile parmi ce groupe "ont également augmenté considérablement", ajoute l’étude. " Aujourd'hui, 67% des aînés utilisent Internet - une augmentation de 55 points de pourcentage en moins de deux décennies. Et pour la première fois, la moitié des Américains plus âgés ont maintenant une connexion à large bande à la maison".

Cependant, malgré ce gain, de "nombreuses personnes âgées restent largement déconnectées de la révolution numérique", affirme PRC qui précise "qu’un tiers des adultes âgés de 65 ans et plus disent ne jamais utiliser Internet, et environ la moitié (49%) disent qu'ils n'ont pas de services à large bande à la maison", alors que "la proportion de personnes âgées qui disent posséder des smartphones est de 42 points de pourcentage de moins que la catégorie des 18-64 ans".

En outre, il existe, comme pour l’ensemble de la population, "des différences substantielles dans l'adoption de la technologie dans la population adulte âgée" en fonction de facteurs "tels que l'âge, le revenu du ménage et le niveau d’instruction", note l’étude.

Ainsi, en matière de connexion à Internet, "les personnes âgées de 65 à 69 ans sont environ deux fois plus susceptibles que ceux âgés de 80 ans et plus d’être en ligne (82% contre 44%) ou ont une connexion haut débit à la maison (66% contre 28%) et quatre fois plus aussi de posséder des smartphones (59% contre 17%)".

Le facteur des revenus

Les taux d'adoption des technologies varient également selon le revenu du ménage. Si cette donnée est valable pour toutes les tranches d’âge, elle est particulièrement vraie pour les personnes âgées. "En tout, 87% des personnes âgées vivant dans des ménages gagnant 75.000 $ ou plus par an disent avoir une connexion large bande à domicile, comparativement à seulement 27% dont le revenu annuel du ménage est inférieur à 30.000 $", constate l’étude qui explique également que les "différences d'éducation suivent un schéma semblable". « Les diplômés de l'université adoptant des technologies à des taux beaucoup plus élevés que les aînés ayant des niveaux inférieurs d'éducation formelle".

Les personnes âgées aux revenus importants "contribuent à stimuler une grande partie de la croissance récente de l'adoption de la technologie dans l'ensemble de la population âgée". "Par exemple, la propriété des smartphones parmi les personnes âgées dont le revenu annuel du ménage est de 75.000 $ ou plus a augmenté de 39 points de pourcentage depuis 2013, soit 15 points de plus que la croissance déclarée chez les personnes âgées", ajoute PRC.

Quelques obstacles

Autre élément qui ressort du sondage de PRC, il y a des obstacles à l'utilisation et à l'adoption de nouvelles technologies." Environ 34% des anciens utilisateurs d'Internet disent qu'ils ont peu ou pas de confiance dans leur capacité à utiliser des appareils électroniques pour effectuer des tâches en ligne, alors que 48% des personnes âgées disent que cette déclaration les décrit très bien : "Quand je reçois un nouvel appareil électronique, j'ai généralement besoin de quelqu'un pour le configurer ou me montrer comment l'utiliser", lit-on dans l’étude.

Par ailleurs, "58% des adultes âgés de 65 ans et plus ont déclaré que la technologie a eu un impact principalement positif sur la société, alors que plus ou moins trois quarts des aînés utilisant l'Internet disent qu'ils se mettent en ligne quotidiennement, et presque un sur dix sont en ligne en permanence".

Aussi, "34% des Américains de 65 ans et plus disent utiliser des sites de réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter", même si cela représente "une augmentation de 7 points par rapport à 2013", cela reste "considérablement inférieure" au taux d’usage au sein la population en général. L’utilisation des réseaux sociaux est de 45% chez les moins de 75 ans, contre 20% pour les 75 ans et plus. "L'utilisation des réseaux sociaux est également relativement fréquente chez ceux qui ont au moins une expérience au lycée et ceux dont le revenu annuel du ménage est de 50.000 $ ou plus", affirme encore l’étude de Pew Research Center.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.