Une demi-heure après le début des épreuves, les sujets de cinquième publiés sur les réseaux sociaux

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Les sujets de la langue arabe ont été publié sur les réseaux sociaux, une demi heure à peine après le début de l'épreuve.

sujets de cinquième

Les auteurs de ces tricheries ont publié les solutions des sujets dans la demi heure qui a suivi le début de l'examen de la langue arabe.

Questionné sur le sujet par les journalistes, la ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghebrit, qui avait promis des examens dans "les meilleurs conditions" a promis à la presse une enquête qui désignera les responsables de cette énième forfaiture.

La ministre avait, pourtant promis la semaine dernière, que les fuites massives qui avaient entachés la crédibilités des examens l'année passée ne se reproduiraient pas. Force est de constater que sa promesse n'a pas tenu longtemps. A peine les épreuves entamés, les sujets résolus avaient déjà fait le tour de la toile.

L'Etat algérien est-il incapable d'organiser des examens dans des conditions idoines pour les examinés?

Les 760 000 élèves répartis sur plus de 13.000 centres d'examen sont les premières victimes de ces forfaitures à répétition qui entachent tous les examens officiels ces dernières années.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.