Après Chafik Jarraya, Yassine Channoufi aurait été arrêté, le ministère public affirme ne pas être au courant

Publication: Mis à jour:
GGGBBG
Facebook/Yassine Channoufi
Imprimer

L'homme d'affaires et ancien candidat à l'élection présidentielle de 2014, Yassine Channoufi aurait été arrêté.

Selon plusieurs médias, à l'instar de Mosaïque FM, celui-ci aurait été arrêté par une brigade de la garde nationale pour soupçons de corruption, malversations et atteinte à la sûreté de l'État.

Quelques minutes auparavant, plusieurs médias ont rapporté l'arrestation de l'homme d'affaires Chafik Jarraya dans un café des Berges du Lac également pour atteinte à la sûreté de l'État.

Selon la même source, plusieurs autres hommes d'affaires seraient également concernés.

Intervenant sur la radio Shems Fm, le porte parole du pôle judiciaire et du ministère public Sofiene Sliti a affirmé qu' "en ce qui concerne l'arrestation ou la détention de Chafik Jarraya, le ministère public n'est pas au courant de cette information" avant d'ajouter: "Que ce soit au niveau pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, du pôle financier (...) le ministère public n'est pas au courant et n'a pris aucune décision d'arrêter Chafik Jarraya. (...) Pour nous, en tant qu'organisme officiel, une personne ne peut être placée en détention -légalement- qu'à travers un accord écrit du ministère public et le ministère public n'a autorisé ni par écrit, ni oralement l'arrestation ni de Chafik Jarraya, ni de Yassine Channoufi".

Contacté par le HuffPost Tunisie, le ministère de l'Intérieur et la Présidence du gouvernement n'étaient pas joignables.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.