MAWAZINE 2017: Le bilan (et les attentes) des spectateurs

Publication: Mis à jour:
ROD STEWART
Sife Elamine
Imprimer

MAWAZINE - Les rbatis ont dû attraper un sacré coup de blues ce début de semaine, car la 16e édition du festival Mawazine Rythmes du Monde est bien finie. Reflétant la diversité musicale du festival, la soirée de clôture s'est faite en compagnie du chanteur de rock britannique Rod Stewart, du chanteur de reggae ivoirien Alpha Blondy, du chanteur syrien Georges Wassouf et de l'artiste libanaise Jahida Wehbe.

"Il s’agit d’un choix délibéré de promouvoir les jeunes talents du Maroc et de faire découvrir au plus grand nombre des artistes venus d'ailleurs, qui n'ont pas tous une grande notoriété dans le royaume," explique les organisateurs dans un communiqué.

Les festivaliers ont pu cette année assister à des concerts exceptionnels donnés par des stars de la musique venues des quatre coins du monde. De Najwa Karam à Wiz Khalifa en passant par DJ Snake, le public a pu profiter d'un large choix de styles adressé aux différentes générations. La grande surprise de cette année reste les deux concerts à guichet fermé de Charles Aznavour qui ont ravi tous les fans de cette légende de la chanson française.

Si le festival a connu un certain succès cette année, les organisateurs n'ont pas souhaité communiquer le chiffre exact des spectateurs réunis pour cette 16e édition. De quoi confesser à demi-mot une potentielle baisse de participants par rapport aux éditions précédentes, où plus 2 millions de personnes avaient pris part aux festivités.

Lors du concert de Rod Stewart, le HuffPost Maroc est allé à la rencontre de festivaliers, toutes générations confondues, pour recueillir leur sentiment sur cette édition et s'enquérir de leurs attentes pour les années à venir.

LIRE AUSSI: