En 2050, le Maroc compterait 43,6 millions d'habitants

Publication: Mis à jour:
POPULATION MAROC
HCP
Imprimer

PROJECTION - Si, aujourd'hui, le Maroc compte 33,8 millions d’habitants, sa population atteindra 43,6 millions en 2050. C'est ce que nous apprend le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dans une nouvelle note diffusée ce mardi. Il y présente une actualisation des projections de la population aux niveaux national, urbain et rural.

Ces projections ont été réalisées "selon les normes internationales en vigueur", en se basant sur le dernier recensement réalisé en 2014, précise le HCP dans un communiqué.

Le pays connaîtra une "croissance additionnelle moyenne de 272.000 habitants par an", soit l'équivalent de la population d’une ville moyenne comme Séfrou.

Selon les projections du HCP, "l'évolution démographique marocaine serait principalement urbaine, due en partie à l’exode rural et à l’urbanisation des zones rurales". Les villes marocaines abriteraient ainsi, en 2050, 73,6% des habitants du pays au lieu de 60,3% en 2014, avec respectivement 32,1 millions et 20,4 millions d'habitants.

Recul de la population rurale

En revanche, la population rurale connaîtrait un léger recul. Elle passerait ainsi de 13,4 millions de personnes en 2014 à 11,5 millions vers 2050.

Il y aurait aussi moins de jeunes en 2050, comparé à aujourd'hui. "Les effectifs des enfants de moins de 15 ans connaîtraient une baisse due à la diminution supposée de la fécondité entre 2014 et 2050", explique le HCP.

Les "effectifs de jeunes" passeraient, pour les enfants de 4-5 ans de 1,3 million à 1 million, pour les enfants de 6-11 ans (enfants scolarisables dans le primaire), de 3,6 millions à 3,2 millions et pour les enfants de 12-14 ans, (enfants scolarisables au deuxième cycle du fondamental) de 1,8 million à 1,6 millions.

La note du HCP avance également que la population potentiellement active, âgée de 15 à 59 ans, serait de 25,6 millions en 2050 au lieu de 21,1 millions en 2014. L’effectif de la population âgée de 18-24 ans, considérée comme celle des nouveaux entrants au marché du travail, connaîtrait un "faible accroissement". Elle passerait ainsi de 4,3 millions en 2014 à 4,5 millions en 2032. "Au-delà, elle diminuerait sensiblement pour atteindre 3,8 millions en 2050, enregistrant une baisse d’environ 10% sur la période des projections".

Pour ce qui est des personnes âgées de 60 ans ou plus, leur nombre augmenterait à un "rythme soutenu", de 3,3% par an, en moyenne, entre 2014 et 2050. Cette population serait multipliée par plus de 3 fois, passant de 3,2 millions à 10,1 millions en 2050.

LIRE AUSSI: