Joie de vivre et caractère bien trempé, Calypso Rose se raconte

Publication: Mis à jour:
Imprimer

MAWAZINE - C'est une chanteuse pleine d'énergie que nous avons rencontrée quelques heures avant son passage sur la scène du Bouregreg. Une musicienne à part qui a raconté au HuffPost Maroc son incroyable parcours, sa rencontre avec Bob Marley ou encore sa revanche sur les hommes.

"Calypso Rose" doit son nom au fait qu'elle est une des première femme calypso, ayant donné ses lettres de noblesse à cette musique issue des Antilles et du Vénézuela. "On m'a donné ce nom car la rose est la mère de toute les fleurs, et moi, je suis la mère de toute les femmes calypsos", nous raconte cette dernière le sourire aux lèvres.

La chanteuse raconte avoir écrit sa première chanson à 15 ans, après avoir assisté à une agression dans un marché. "J'ai écrit ma première chanson pour prévenir mes compatriotes de Tobago, pour qu'ils fassent attention car à Tobago, on peut dormir avec la porte et les fenêtres ouvertes, personne ne vous cambriolera, ce genre de chose n'arrive pas".

Une chanson dont elle a chanté quelques notes en exclusivité pour le HuffPost Maroc, comme vous pouvez le voir dans la vidéo-ci-dessus.

La calypso de 77 ans est aussi revenue avec nous sur sa collaboration avec Bob Marley, un artiste dont elle se souvient avec beaucoup de tendresse. "C'était une personne très spirituelle. Avant de prendre sa guitare et de monter sur scène, il tournait son visage vers le mur, se prosternait et priait".

En 2016 sort la chanson "Calypso Queen" extrait de l'album "Far from Home" produit par Manu Chao, un hymne de revanche aux hommes qui l'ont dénigrée pendant sa longue carrière. "J'ai dû rester debout et forte, et c'est ce que j'ai fait toutes ces années et regardez moi maintenant, je suis au Maroc!"

LIRE AUSSI: