Télé Maroc: Rachid Niny promet une chaîne "sans tabous" (ENTRETIEN)

Publication: Mis à jour:
TL M
DR
Imprimer

TÉLÉVISION - Les vidéos qui font le buzz sur le net, depuis quelques jours, le prouvent: Télé Maroc veut s'imposer dans le champ audiovisuel marocain et maghrébin. En quelques jours à peine, l'un des teasers de la chaîne a réussi à atteindre 1,3 million de vues, à coups de larmes, de coups de gueules et de provocations.

Un langage franc, des sujets épineux, des invités de tous les horizons, des présentateurs qui ne mâchent pas leurs mots... Les internautes ont ainsi découvert sur la page facebook Télé Maroc, les ingrédients de la future chaîne de télévision satellitaire signée Rachid Niny. Avec une grille comprenant une cinquantaine d’émissions, la chaîne s'engage à lever les tabous sur les sujets abordant la religion, la sexualité, la politique, la société...

Depuis Madrid, le fondateur de Télé Maroc, le journaliste et chroniqueur connu pour son franc-parler, Rachid Niny, nous livre sa vision de cette chaîne privée que les téléspectateurs marocains découvriront bientôt. Pourquoi, quand et comment, il nous dit tout.

HuffPost Maroc: Qu'est-ce que Télé Maroc?

Rachid Niny: Télé Maroc est une chaîne de télévision privée qui sera diffusée, dans un premier temps, via Nilesat, puis sur Hot Bird également. La chaîne est de droit espagnol, mais le contenu est purement marocain, produit et réalisé au Maroc par des Marocains.

Pourquoi avez-vous décidé de créer cette chaîne de télévision?

C'est, d'abord, un vieux rêve. Puis, au-delà du rêve, c'est aussi une obligation qui, pour moi, relève de l'instinct de survie. La presse papier est en phase terminale pour des causes multiples, dont la gratuité de certains journaux, en particulier. Pour continuer à exister et à informer, il faut impérativement passer à l'audiovisuel et au digital. D'où le projet de créer cette télévision qui se veut être une chaîne généraliste, indépendante et libre. Le lancement de la diffusion est imminent. Après une période expérimentale, d'un mois et demi, nous passerons à une diffusion normale.

Comment décririez-vous vos émissions ?

En trois mots: originales, osées et professionnelles.

Quelle promesse faites-vous aux Marocains, à travers Télé Maroc?

Nous ferons de notre mieux pour leurs offrir une plateforme de débats sur tous les sujets qui les préoccupent. Nous voulons relater une image réelle du Maroc avec tous ses contrastes.

Sur quelques vidéos de l'émission "Daribat Achohra" ("Le prix de la renommée"), qui font le buzz sur internet, la journaliste/présentatrice Bouchra Ddeau pousse à bout ses invités. Quel est le concept au juste de ce genre d'émissions?

C'est un concept universel, basé sur les questions qui fâchent. Les stars et célébrités ont tendance à croire que la télévision est là pour redorer leur blason, mais il se trouve que, parfois, c'est le contraire. Ils sont alors amenés à défendre leurs choix, leurs déclarations, leur paraître ou autre en réponse à des questions plus ou moins provocantes que leur pose la journaliste. C'est sortir de l'ordinaire!

LIRE AUSSI: