Paypal en Tunisie avant fin juin 2017? Oui, selon le ministre des Technologies et de l'économie numérique

Publication: Mis à jour:
CREDIT CARD
Shutterstock / Anastasios Kandris
Imprimer

”Le site commercial Paypal présentera au département des Technologies de communication et de l’économie numérique une feuille de route afin de parvenir à lancer ce service en Tunisie, avant la fin du mois de juin 2017“, a souligné, samedi, à Mahdia, le ministre des Technologies et de l’Economie numérique Mohamed Anouar Maarouf.

Et d’ajouter, dans une déclaration au correspondant de l’agence TAP, que l’avancement de la mise en place du programme ”Tunisie numérique 2020” a atteint des niveaux importants, surtout en ce qui concerne l’infrastructure numérique et la numérisation de l’administration.

Par ailleurs, il a fait savoir que ”le travail est déjà en cours pour l’attraction des firmes internationales pionnières dans le secteur, et ce, dans le cadre de ce programme”. Ainsi, il a noté que le département a signé, dernièrement, un accord pour le lancement d’une filiale en Tunisie, de la société GFI (commerce et paiement électronique), laquelle regroupe plus de 15 mille affiliés à travers le monde.

Le ministre a fait état, dans ce cadre, de l’évolution importante qu’a connue la Tunisie dans le domaine de paiement électronique surtout avec l’inscription de la poste tunisienne dans cet effort. Il a fait savoir, ainsi, que la Tunisie a adhéré, récemment, à l’alliance Smart Africa.

Regroupant 18 pays, cette alliance qui se présente comme un marché ouvert sur environ 1 milliard et 200 millions de personnes, se veut une opportunité pour les sociétés tunisiennes opérants dans le domaine technologique pour développer leurs business.

”A travers cette adhésion, la Tunisie ambitionne de devenir un pôle technologique africain, au vu que notre pays dispose d’un portefeuille d’investissements dans l’infrastructure de près de 300 milliards de dollars“, a-t-il ajouté.

D’après le ministre, l’économie numérique représente environ 7% du PIB, d’où ”la nécessité de promouvoir cette activité, afin qu’elle contribue efficacement dans la relance de l’économie tunisienne“.

Prenant part à l’inauguration de la manifestation ”Start up Mahdia“, le ministre a affirmé que cette rencontre annuelle constitue une opportunité aux jeunes de la région pour lancer leurs propres projets dans le domaine de la technologie.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.