Obsèques des deux casques bleus marocains de la Minusca

Publication: Mis à jour:
Imprimer

ENTERREMENT - Les obsèques des deux casques bleus marocains décédés la semaine dernière en Centrafrique ont eu lieu dimanche dans leurs villes d'origine après le rapatriement de leur corps au Maroc.

Les deux militaires ont trouvé la mort le 13 mai lorsqu’un groupe armé non identifié a attaqué leur patrouille qui assurait l'escorte d’une équipe de génie militaire cambodgienne de l’ONU.

Le caporal-chef Abdeljalil Zitouni, militaire du contingent des Forces armées royales (FAR) de la Mission multidimensionnelle de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (Minusca), a été enterré à la commune rurale de Retba dans la province de Taounate.

La cérémonie funéraire, à laquelle ont assisté les commandants des places d'armes de Fès et Taza, ainsi que des officiers de l'Etat-major général des FAR et l'Etat Major zone sud, a été marquée par la lecture d'un message de condoléances et de compassion adressé par le roi Mohammed VI. Né en 1985, Abdeljalil Zitouni était marié. Il appartenait au premier régiment motorisé.

L'adjudant-chef Mbark Azyz, qui faisait partie du même contingent des FAR, a été enterré à Tazarine dans la province de Zagora. Une lettre du roi a également été lue à la famille du défunt lors de la cérémonie présidée par le général de brigade, commandant du secteur de Ouarzazate. Né en 1969, Mbark Azyz était père de quatre enfants.

LIRE AUSSI: