Pour la première fois de l'histoire du football tunisien: Un corps arbitral 100% féminin pour un match de 2eme division (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le match de deuxième division entre le Stade Tunisien et l'Association Sportive de Djerba restera dans les annales du football tunisien, et pour cause.

Pour la première fois de l'histoire du football tunisien, un corps arbitral 100% féminin a arbitré cette rencontre.

S'exprimant à la Télévision Nationale, l'arbitre centrale Dorsaf Ganoiati indique avant le match: "espérer que cette première soit parfaite pour ouvrir les portes à celles qui viennent après nous" en référence aux jeunes arbitres femmes des générations à venir.

Pour la juge de touche Houda Afine, également arbitre internationale comme Dorsaf Ganoiati, c'est le fait d'être arbitre internationale qui a ouvert les portes: "La commission de désignation d'arbitrage nous a fait confiance pour diriger un match de Ligue 2 en espérant démontrer qu'on vaut plus".

Invité à s'exprimer sur la désignation d'une arbitre pour ce match, le gardien de but du Stade Tunisien Kais Amdouni reconnait une légère différence avec un corps arbitral masculin: "(...) on fera comme si c'était un arbitre masculin et on lui donne sa chance. On ne doit pas dire de gros mots et faire comme si c'était un homme".

Si le match entre le Stade Tunisien et l'AS Djerba était sans enjeux, aurait-elle été tout de même choisie pour diriger une telle rencontre si une montée ou une relégation s'y jouait? "La femme tunisienne est admirable. Elle conduit un avion, elle est médecin, ce n'est pas un match de football qui va l'effrayer. Même s'il y avait un enjeu elle aurait pu arbitrer aujourd'hui" avance le président du Stade Tunisien Jalel Ben Aissa.

Pourtant pour Dorsaf Ganoiati, s'il y avait eu de l'enjeu, elle pense qu'elle n'aurait pas officié: "Ça aurait été difficile. Quand on fait rentrer un nouvel arbitre en Ligue 2, ça se fait toujours en fin de saison pour qu'il s'intègre progressivement et qu'il n'y ai pas de pressions sur lui" explique-t-elle.

Dorsaf Ganoiati, 33 ans, a intégré la liste des arbitres internationaux en 2015 et a représenté la Tunisie dans de nombreuses compétition féminines internationales.

LIRE AUSSI: Femmes dans des métiers d'hommes: Ces Tunisiennes qui ont relevé le défi

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.