Travaillant ensemble, des étudiants marocains et français distingués par le Challenge de l'entrepreneuriat

Publication: Mis à jour:
REMISE DES PRIX
Trois équipes franco-marocaines ont été récompensées. | DR
Imprimer

DISTINCTIONS - Pour la première fois, un challenge franco-marocain de l'entrepreneuriat a été organisé au Maroc les 19 et 20 mai, par l’Ambassade de France au Maroc, l’Institut français du Maroc, France Alumni Maroc et Emlyon business school. 40 étudiants marocains et français ont participé au concours. Trois équipes ont été récompensées, ce 20 mai, au Four Seasons Hôtel de Casablanca.

8 équipes de 40 étudiants étaient en lice pour ce nouveau prix. L’équipe Énergies renouvelables et distribution a tiré son épingle du jeu avec son projet Smart Lighiting Grid, permettant une gestion verte de l'éclairage public de la ville de Larache, dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. Judite Ferreira de l’Emlyon, Ilyas Rahhali de l’École Mohammadia d'ingénieurs, Guillaume Larieu des Arts et Métiers, Sakina Filali de l’École nationale supérieure d'électricité et mécanique ont été accompagnés par la doctorante CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la Recherche) Mariam Ait Ou Kharraz. Ils ont remporté un chèque de 40.000 DH par l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles, des lots de coaching par la société Numa. La BMCE Bank a également offert un ordinateur portable à chaque gagnant.

remise des prix

Le deuxième prix a été remis à l’équipe Formation des jeunes et numérique pour leur projet Tkonikta, une plateforme de formation des jeunes au numérique et sa mise en relation avec les entreprises. Dans l'équipe, Myriam Delbreil de l'école Audencia, Mohamed Amine El Jamali de l’EMI, Arnaud Coutin de l’Insa Lyon, Youmn Mahzoul de l’École nationale de commerce et de gestion de Casablanca ont travaillé ensemble, encadrés par la doctorante CIFRE Sajida Zouarhi. Ils ont reçu un chèque de 20.000 DH et des lots de coaching.

Enfin, la dernière équipe à s'être distinguée est l'équipe Villes durables II. Lisa Méléard d’Audencia/Centrale Nantes, Reda Ouhamma de l’école Polytechnique, Fatima-Azzahra Fahmi de l’ENSMR et Marouane Saghir de l’École nationale supérieure d'informatique et d'analyse des systèmes, encadrés par le doctorant CIFRE Thibault Goulvent, ont mis en place le projet Dima Vert pour la gestion des bio déchets et leur transformation en composte éco-responsable. Ils ont reçu des lots de coaching.

Les membres du jury final ont échangé sur les écosystèmes de l’entrepreneuriat, une table ronde animée par Hanaa Foulani. Aussi plusieurs accords de partenariats entre l’Emlyon business school et Philips, et entre l’IRESEN et l’École Polytechnique ont été signés.

Travailler ensemble sur l'innovation

Le Challenge franco-marocain de l'entrepreneuriat a été lancé pour permettre à des jeunes de travailler ensemble sur l'innovation.
"Cette première édition a pour objectifs de renforcer les interactions entre le monde économique, les établissements supérieurs de formation et le monde de la recherche tout en consolidant le lien qui existe entre la France et le Maroc", expliquent les organisateurs.

Les 32 étudiants, venus d’écoles d’ingénieurs et de commerce marocaines et françaises ont été dispersés dans 8 équipes de 5. Pendant deux jours, ils ont été accompagnés par des doctorants du programme CIFRE pour la création d'un projet d'entreprise, répondant à des besoins du Maroc ou de l'Afrique dans une perspective "durable". Ils ont pu choisir entre 6 thématiques: Villes durables, Energies renouvelables et distribution, Nouveaux services à la personne, Transports d’avenir, Formation des jeunes et numérique, et Développement social.

Un mois plus tôt, les équipes sont entrées en contact pour poser les bases de leur projet, avant de se rencontrer les 19 et 20 mai, au campus casablancais de l’Emlyon business school pour le finaliser grâce à des ateliers et des sessions de travail avec des coachs.

LIRE AUSSI: