Cet ancien tweet assassin de Trump sur l'Arabie Saoudite lui revient en pleine figure

Publication: Mis à jour:
TWEET TRUMP
AFP
Imprimer

Le temps passe mais les tweets restent, encore et toujours. Donald Trump est en voyage en Arabie Saoudite où il a signé pour plus de 380 milliards de dollars d'accords, samedi 20 mai. Accompagné de son épouse Melania et de sa fille Ivanka, le président des États-Unis a été reçu par le roi Salmane en personne sur un tapis rouge avant de s'entretenir longuement avec lui. Le but: resserrer les liens entre les deux pays.

Une décision de Donald Trump qui peut faire sourire lorsque l'on jette un œil sur son compte twitter et que l'on remonte quelques années en arrière. Le 11 septembre 2014, il tweetait ainsi:

"Les Saoudiens, ce n'est que de l'esbroufe, ce sont des tyrans, des lâches. Ils ont l'argent, mais pas le courage".Un souvenir qui n'a visiblement pas été oublié, alors que le président s'inclinait face au roi Salmane le 20 mai pour recevoir une distinction.

"Et vous vous inclinez devant l'Arabie Saoudite, lâche, vous lui léchez les bottes".

Et ce n'est pas la première fois que Donald Trump se prends en pleine face ses anciennes critiques virulentes sur twitter alors qu'elles ne correspondent plus du tout à ses actes.

Pour exemple cette série de tweets qui dénonçaient à l'été 2016 la mise en danger des Etats-Unis par Hillary Clinton pour sa mauvaise gestion d'informations classifiées alors qu'il est aujourd'hui lui-même mis en cause pour avoir révélé des informations sensibles à la Russie.

De même pour sa critique à l'encontre de Michelle Obama en janvier 2015 lors du voyage présidentiel en Arabie Saoudite. La First Lady s'était présentée les cheveux lâchés, à l'instar de Laura Bush à son époque.

Si l'épouse de l'ex-président des Etats-Unis, avait été applaudie pour sa décision, Donald Trump avait, lui, écrit: "De nombreuses personnes disent que c'était merveilleux que Mme Obama refuse de porter un foulard en Arabie, mais (les Saoudiens) ont été insultés. Nous avons déjà assez d'ennemis".

Une fois encore, un petit souvenir du président américain qui fait aujourd'hui sourire alors que Melania Trump et Ivanka se sont présentées, cheveux aux vent, au roi Salmane le 20 mai.

trump

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.