Plan spécial de lutte contre la criminalité pour le Ramadhan et la saison estivale

Publication: Mis à jour:
POLICE
Archives
Imprimer

Le groupement territorial de la Gendarmerie nationale d'Alger a pris une série de mesures préventives et coercitives, en prévision du début du mois de Ramadhan, en vue "d'assurer la sécurité et la sérénité" des citoyens, indique samedi un communiqué de ce groupement. Ces mesures ont permis cette semaine, aux unités de la gendarmerie nationale, de traiter plusieurs affaires criminelles et d'arrêter 71 individus, précise le même communiqué.

"En prévision du début du mois sacré de ramadhan et du lancement imminent de la saison estivale, le groupement territorial de la Gendarmerie nationale d'Alger a pris une série de mesures préventives et coercitives en vue d'assurer la sécurité et la sérénité des citoyens", à travers élaboration et la mise en place d'un plan spécial de lutte contre la criminalité, basé sur l'action de proximité, ce qui a permis le traitement de plusieurs affaires criminelles", souligne le communiqué.

Les unités de la Gendarmerie nationale ont traité cette semaine plusieurs affaires criminelles ayant permis l'arrestation de 71 individus (...) présentés devant la justice", ajoute la même source.

Dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue et de psychotropes, la brigade de Bentalha, section de Baraki a "arrêté deux trafiquants de drogue spécialisé dans le trafic de kif traité, activant à l'est d'Alger, avec la saisie d'une quantité considérable", tandis que les sections territoriales de Zéralda, Rouiba, Chéraga et Dar-El-Beida a "démantelé plusieurs réseaux de trafic de drogue et de psychotropes et traité des affaires de consommation de drogue, ce qui a permis l'arrestation de 14 individus et la saisie de 2 kg de drogue.

Les mis en cause ont été présenté au procureur de la République qui a ordonné de les placer sous mandat de dépôt.

S'agissant des crimes de droit commun, le communiqué a indiqué que "plusieurs réseaux criminels ont été démantelés pour vol, agressions physiques, tentatives d'homicide, acquisition d'arme blanche de 6ème catégorie +fusil harpon+, vol de véhicules, coups et blessures volontaires à l'arme blanche et destruction de biens publics".

Le communiqué du Groupement territorial de la Gendarmerie nationale a précisé que "ces réseaux activaient à Zeralda, Beraki, Rouiba, Dar El-Beida et Cheraga." ajoutant que " 35 personnes ont été arrêtées dont 30 âgées entre 18 et 34 ans mis en détention, alors que les autres ont été placés sous contrôle judiciaire"

Concernant la police des mœurs, "trois affaires relatives au détournement de mineures et atteinte à la pudeur ont été traitées, impliquant trois individus, lesquels ont été arrêtées et remis à la justice".

Quant à la lutte contre l'immigration clandestine, "07 individus de différentes nationalités ont été arrêtées" , alors que "19 individus recherchée ont été arrêtés et déférés aux juridictions compétentes.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.