Les pays du CCG et les USA signent un accord pour un la création d'un Centre contre le financement du terrorisme

Publication: Mis à jour:
DONALD TRUMP
U.S. President Donald Trump walks with Saudi Arabia's King Salman bin Abdulaziz Al Saud to deliver remarks to the Arab Islamic American Summit in Riyadh, Saudi Arabia May 21, 2017. REUTERS/Jonathan Ernst | Jonathan Ernst / Reuters
Imprimer

CCG -Les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et les Etats Unis ont signé, dimanche, un mémorandum d’entente sur la création d’un Centre pour lutter contre les sources de financement du terrorisme.

Le mémorandum a été signé lors des travaux du Sommet Pays du Golfe-USA dont les travaux ont débuté aujourd’hui à Ryad, avec la participation du président américain Donald Trump et les dirigeants des pays du CCG, pour examiner la situation sécuritaire dans la région et renforcer la coopération bilatérale dans de nombreux domaines.

Le Centre a pour objectif de contrôler les transferts d’argent, reçus ou envoyés, de et vers la région du Moyen-Orient et l’Afrique du nord et l’échange des informations et des données à cet égard.

Le Sommet CCG-USA a examiné plusieurs questions, notamment "les menaces iraniennes sur la sécurité et la stabilité des pays de la région" et le parachèvement de la mise en place du système de défense pour le Golfe, outre la situation dans des pays du Moyen-Orient, plus particulièrement dans la Syrie, l’Irak et le Yémen.

Le Sommet a été précédé par des entretiens entre le président Trump, l’Emir de l’Etat de Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani et le Roi de Bahreïn Hamad Ben Issa Al Khalifa.

Une autre rencontre est prévue entre Trump et l’Emir du Koweït Sabah Al Ahmad Al-Sabah, le vice-Premier ministre Omanais et le président égyptien Abdelfattah Al-Sissi.

"Vision stratégique commune entre les deux pays"

Autre évènement ayant eu lieu ce dimanche, le Sommet Islamo-arabo-américain. Un sommet durant lequel le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita a souligné "la nécessité et l’importance de relations solides entre les pays du monde arabo-islamique et les Etats-Unis d’Amérique pour faire face aux défis qui pèsent sur la région".

Dans une déclaration à la MAP, en marge du Sommet arabo-islamo-américain, Nasser Bourita a mis l'accent sur "l’importance de l’inauguration d’une nouvelle ère dans les relations entre le monde arabo-islamique et les Etats-Unis, eu égard aux défis pesant sur la région et liés notamment à la menace terroriste et à l’interventionnisme de certains Etats dans les affaires intérieures des pays musulmans."

Bourita a également déclaré, à cette occasion, "le soutien du Maroc au Royaume d’Arabie Saoudite et à tous les pays arabo-musulmans dans toutes les initiatives visant le renforcement de la solidarité entre les pays du monde arabo-islamique et la préservation des intérêts de leurs peuples".

LIRE AUSSI: Pourquoi Trump a choisi l'Arabie saoudite pour son premier déplacement à l'étranger