Le Maroc convoque un diplomate algérien et lui demande des excuses

Publication: Mis à jour:
MOROCCO ALGERIA
DR
Imprimer

DIPLOMATIE - Le Maroc a demandé jeudi soir des excuses officielles de la part de l'Algérie, après "l'agression physique" ayant visé jeudi un diplomate marocain à Sainte-Lucie (Caraïbes).

"Suite de l’agression physique dont a été victime le diplomate marocain, Mohamed Ali El Khamlichi, de la part du directeur général du ministère algérien des Affaires étrangères, le chargé d’affaires de l’ambassade d’Algérie à Rabat a été convoqué, ce jour 19 mai", a fait savoir le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération dans un communiqué.

Pour le Maroc, "cet acte qui transgresse tous les us et pratiques diplomatiques, et qui a été perpétré par le représentant d’un pays qui n’a cessé de clamer, haut et fort, qu’il n’est pas partie au différend régional autour du Sahara marocain".

"Face à cet acte inadmissible de la part d’un très haut responsable diplomatique algérien, il lui a été demandé que des excuses soient présentées".

L'ONU réagit

L’ONU a, par le biais de son porte-parole, qualifié de "malheureux" le fait que la réunion, pendant laquelle est survenu l'incident, ne se soit pas déroulée comme il le fallait.

“Evidemment, nous sommes présents pour assurer que les réunions se déroulent de manière pacifique”, a déclaré Farhan Haq aux journalistes. “Malheureusement, ce n'est pas ce qui s'est passé dans ce cas particulier”.

“Nous espérons que les futures réunions du C24 se dérouleront d’une manière pacifique”, a-t-il encore souligné.