Mawazine: Nick Jonas séduit ses fans marocains par sa convivialité et sa musique

Publication: Mis à jour:
NICK JONAS
Ibtissam Ouazzani
Imprimer

MAWAZINE - Le chanteur pop Nick Jonas a enflammé la scène de l’OLM Souissi, jeudi, dans le cadre du festival Mawazine. Des milliers de fans étaient au rendez-vous pour assister au concert de leur idole qui jouait, pour la première fois, au Maroc.

"Je suis heureux de pouvoir rencontrer mes fans marocains", a-t-il annoncé pendant le concert. "Toutes les personnes que j’ai rencontrées, ici, sont magnifiques. Ce ne sera sûrement pas ma dernière fois au Maroc", promet-il.

Nick Jonas a fait une entrée en scène fracassante en choisissant de démarrer son concert avec une chanson de la bande originale du film Fifty Shades Darker, Bom Bidi Bom, qu’il chante avec Nicki Minaj. Il enchaîne, sous un tonnerre d’applaudissements, avec un titre de son dernier album Touch, ensuite Levels, de son album Nick Jonas x2.

L’ancien membre des Jonas Brothers a également surpris ses fans en chantant deux titres du temps où il avait encore ses bouclettes: Give love a try, une chanson qu’il avait composée pour la première saison de la série JONAS, et puis le titre qui l’avait propulsé, lui et ses frères, sur la scène internationale: SOS. Les fans des Jonas Brothers n’avaient pas l’air d’avoir oublié les paroles puisqu’ils ont immédiatement rejoint Nick Jonas dans son voyage dans le temps.

Entre deux chansons, le chanteur a raconté au public ses aventures à la médina de Rabat mercredi, qu’il n’a pas oublié de partager dans une story sur Instagram. Il a filmé des sandales en cuir, un gnaoui en train de chanter et des mets marocains qu’on lui a offerts.

"La cuisine marocaine va sûrement devenir une de mes préférées", a-t-il dit aux spectateurs pendant son concert. Et d'ajouter: "J’ai aussi bu du thé marocain toute la journée".

Nick Jonas a fini son concert avec son plus gros single Jealous qui s’est vendu aux États-Unis à plus de trois millions d’exemplaires de 2014 jusqu’à ce jour. Après sa chanson, on lui a remis un bouquet de fleurs et un drapeau marocain qu’il a porté fièrement sur ses épaules sous les acclamations et les cris des spectateurs.

LIRE AUSSI: