Le Maroc veut réduire de 50% les accidents de la route d'ici 2026

Publication: Mis à jour:
CAR ACCIDENT
Le Maroc veut réduire de 50% les accidents de la route d'ici 2026 | shutterstock
Imprimer

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Le Maroc veut réduire de 50% le nombre de ses accidents de la route d'ici 2026. C'est ce qu'a affirmé jeudi 18 mai à Rabat le secrétaire d’Etat chargé du transport, Mohamed Najib Boulif, ajoutant qu'une stratégie nationale de la sécurité routière sera préparée dans ce sens pour la prochaine décennie.

Après les résultats réalisés au cours de la période 2004-2013, l’accent sera mis dans les dix prochaines années sur la concrétisation d’une stratégie nationale en la matière, compte tenu du développement soutenu du parc automobile, a détaillé le secrétaire d'Etat.

Cette stratégie prévoit aussi le développement d’un système de transport avec des routes et des véhicules plus sûrs, tout en assurant des secours plus rapides. Des campagnes de sensibilisation à la sécurité routière sont également prévues dans le cadre de cette stratégie.

81.000 accidents en 2016

En 2016, 81.000 accidents ont été enregistrés sur les routes marocaines, ayant fait pas moins de 3.593 morts et 8.950 blessés graves, a fait savoir Mohamed Najib Boulif. Selon lui, les données des trois premiers mois de 2017 font ressortir un recul de 5,6% des décès par rapport à la même période de l’année dernière.

La Gendarmerie royale a, par ailleurs, enregistré plus de 1,07 million d'infractions en 2016, dont 343.000 relevées par des radars mobiles et 71.000 par des radars fixes. La Sûreté nationale a, elle, enregistré plus de 1,8 million de infractions, dont 211.000 liées à l’excès de vitesse.

LIRE AUSSI: