Ils ont sauvé leur village en jouant aux échecs

Publication: Mis à jour:
DR
L'Inde est devenu l'un des plus grands pourvoyeurs de joueurs d'échecs. Elle a dépassé la France en terme de licenciés auprès de la Fédération mondiale. | BABU BABU / REUTERS
Imprimer

ÉCHECS - Le jeu d'échecs porte mal son nom, surtout s'il est à l'origine d'une grande réussite. Dans un village indien du Kerala, il a permis d'enrayer une spirale infernale faite d'alcool et de jeux d'argent.

A Marottichal, près d'une forêt du nord de l'Inde, le propriétaire d'un salon de thé raconte à la BBC: "Les échecs nous aident à surmonter nos difficultés et nos souffrances. Sur un plateau, tu te bats, comme tu te défends contre les aléas de la vie quotidienne."

Cette passion est née grâce à Unnikrishnan, qui a appris à ses amis à jouer aux échecs.

4000 personnes y jouent sur 6000 habitants

Depuis, le village entier s'est pris de passion pour ce jeu.

"Dans les autres communes, le nombre maximum de joueurs ne dépasse pas les cinquante, précise le président de l'association d'échecs locale, surnommé Baby John. Ici, quatre mille personnes sur six mille jouent presque tous les jours." Au moins une personne par foyer sait jouer aux échecs.

La popularité de ce jeu a augmenté en même temps que déclinait l'alcoolisme et les paris. Le village a commencé à bâtir son identité sur ce savoir-faire. Il a transformé la pratique de ce jeu en une culture locale, si prégnante que les addictions aux jeux d'argent et à l'alcool se sont affadis.

Sur leur smartphone, ils jouent aussi aux échecs

Contre les pièges de la modernité, Marottichal a réussi à se prémunir. Les adolescents branchés sur leur smartphone qu'a rencontré le journaliste ne semblent pas jouer à autre chose qu'aux échecs en ligne.

"Les échecs améliorent la concentration, forgent le caractère et créent un sentiment de communauté", explique l'homme au salon de thé. Ici, nous ne regardons pas la télévision, nous nous parlons et nous jouons."

Bienfaits avérés

Femmes et hommes se sont convertis, enfants et seniors aussi. Des endroits dans le village sont entièrement consacrés à ce jeu.

Les bienfaits des échecs ont fait l'objet d'une session de conférences à Paris en 2016. A cet événement, le sextuple champion du monde, Anatoli Karpov, déclarait: "Un nombre important de personnes, dans de nombreux pays, prennent conscience de l'impact que les échecs peuvent avoir sur la santé et le bien être des individus. Ce jeu peut devenir un véritable outil de lutte contre les maladies cognitives chez les personnes âgées."

Marottichal a plusieurs longueurs d'avance.

LIRE AUSSI: