"Projecte Hamza": Un jeune maroco-espagnol aide un club de basketball à Casablanca

Publication: Mis à jour:
DR
Le club a reçu 75 kg d'équipements. | DR
Imprimer

SOLIDARITÉ - Au-début de l'année, un nouveau club de basketball a vu le jour à Casablanca: l'Association Chabab Ain Sebaâ. Les initiateurs du club ont voulu offrir à tous les Marocains, petits et grands, la possibilité de jouer au basket. Hamza Driouich Elouat, jeune catalan d'origine marocaine, étudiant en économie à Barcelone et basketteur, a décidé de les soutenir avec son projet baptisé "Projecte Hamza".

"Nous avons ouvert ce club au début de l'année. Sa particularité: personne ne paye pour jouer au basketball", explique Hicham El Bichri, secrétaire général de l'association. En effet, ce club est ouvert à tout le monde, y compris ceux qui n'ont pas les moyens de jouer au basket. "Nous avons toutes les catégories: féminine, masculine, 3ème division, minime et cadet. Nous accueillons, par exemple, des enfants autistes. Nous voulons donner à tout le monde la possibilité de jouer", ajoute Hicham El Bichri. Au total, le club de Chabab Ain Sebaâ accueille 100 personnes, dont 40 inscrites à la Fédération royale marocaine de basketball.

Ce sont les cinq membres de l'équipe directive, dont Hicham fait partie, qui donnent les moyens à l'association d'exister et à ses adhérents de jouer au basket. "Nous donnons tous un coup de main, matériel ou moral", explique le secrétaire général qui est aussi technicien chez 2M. Mais même avec la meilleure volonté du monde, le manque de moyen reste un obstacle pour la longévité de tout projet.

"Projecte Hamza" en solidarité avec le club

La rencontre entre le club et le jeune Hamza est arrivée par hasard. Pour accompagner la création du club, l'entraîneur décide de créer un compte Facebook. "En invitant les habitués du réseau social à rejoindre la page, l'entraîneur est alors tombé sur Hamza. Ce dernier lui a demandé comment nous faisions pour faire vivre le club sans moyens, et c'est là qu'il a décidé de nous aider", explique Hicham El Birchi.

"Quelques temps avant que l'entraîneur me contacte, j'ai dîné avec Vidal Sabater, un ancien entraîneur de basket. Je lui avais dit que je voulais mettre en place un projet pour aider le basketball marocain. Je venais chaque été au Maroc et j'ai toujours remarqué que cette discipline sportive n'était pas très développée", explique au HuffPost Maroc Hamza Driouich Elouat. Le "Projecte Hamza" commence ainsi à tracer son chemin vers la concrétisation.

Avec l'aide de Vidal Sabater, le jeune homme de 20 ans récolte des dons. "La Fédération catalane de basketball nous a offert des ballons et des maillots. Au club de Masnou, où je jouais et où je suis entraîneur, nous avons pu réunir des chaussures de sport, des chaussettes et des maillots du club", raconte-t-il.

Hamza apporte ses dons à Casablanca

dr

Après avoir récolté les dons, Hamza décide de les apporter directement au club, au mois de février. Au total, 75 kg d'équipements arrivent au quartier Ain Sbaâ-Bernoussi. "C'est extraordinaire pour les enfants", se réjouit Hicham El Bichri. Et pour Hamza, l'émotion est au rendez-vous: "ce fut la meilleure expérience de ma vie. Les garçons et les filles ont passé toute la journée avec le sourire".

Et Hamza ne veut pas s'arrêter là. "Je veux continuer à aider le club. L'année prochaine, je vais venir à Casablanca avec 6 ou 7 entraîneurs et nous passerons une semaine avec eux. J'aimerais également inviter une équipe de Casablanca à venir à Masnou", confie le basketteur. Le projet à de beaux jours devant lui.

LIRE AUSSI: