Visas: Le Maroc est toujours un des pays les moins ouverts aux Africains

Publication: Mis à jour:
CAPTURE
Africa Visa Openness Report
Imprimer

VOYAGE - La banque africaine de développement a publié pour la seconde année consécutive l'"Africa Visa Openness Report", un rapport qui "classe le niveau d’ouverture des pays africains en fonction des exigences imposées aux citoyens africains pour obtenir un visa d’entrée dans un pays africain donné".

Un classement réalisé en collaboration avec la Commission de l'Union africaine et le Forum économique mondial (FEM).

Le Maroc toujours trop fermé aux Africains

Cette année encore, le Maroc n'a pas brillé par son ouverture aux pays africains. En effet, sur le continent, les ressortissants de seulement neuf pays peuvent se déplacer sans visa vers le Maroc: il s'agit de ceux en provenance de l'Algérie, de la République du Congo (ou Congo-Brazzaville), de la Côte d'Ivoire, du Gabon, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal et de la Tunisie.

Ainsi, le pays n'occupe que la 41ème place sur 54 pays, et obtient un score de 0,167 (plus le score s'approche de 1, plus le pays est ouvert) et passe devant l'Algérie et la République démocratique du Congo. Une place égale à celle du rapport établi l'année dernière.

La Tunisie, de son côté, arrive à la 23ème place, ce qui en fait le pays du Maghreb le plus ouvert aux ressortissants africains. Elle gagne 13 places comparé à 2016. La Mauritanie est le seul pays d’Afrique du Nord classé parmi les 20 premiers.

"J'ai besoin de 38 visas pour me déplacer en Afrique"

Le rapport met en avant les disparités d'ouverture par rapport aux régions du continent. Ainsi, 75% des 20 pays les plus ouverts se trouvent en Afrique de l'Est et de l'Ouest, 20% sont en Afrique australe.

Une disparité qui entrave la circulation des populations: "J'ai besoin de 38 visas pour me déplacer en Afrique", a ainsi déclaré l'homme d'affaires nigérian Aliko Dangote, président du Groupe Dangote, cité dans le rapport.

Dans le trio de tête, on retrouve les Seychelles, qui ne réclament aucun visa aux ressortissants africains, l'Ouganda et le Togo. Ces deux pays ne réclament également aucun visa ou en délivrent à l'arrivée.

Selon le vice-président de la commission de l'Union africaine, Thomas Kwesi Quartey, cet index montre "un avancement modéré de l'Afrique vers une plus grande ouverture au mouvement de ses citoyens".

La commission de son côté insiste sur le fait qu'"une politique libérale des visas en Afrique peut contribuer à une intégration africaine centrée sur les individus et offrir des opportunités de voyages, commerce, loisirs, études et emplois à tous les Africains".

Reste à savoir si le retour du Maroc au sein de l'Union africaine aura un effet sur son ouverture pour les ressortissants africains.

LIRE AUSSI: