Maroc: Une première webradio pour les mères célibataires

Publication: Mis à jour:
MRES CLIBATAIRES
www.soleterremaroc.org
Imprimer

RADIO - Une belle réussite. Sourire aux lèvres, elles ne cachent pas leur soulagement de voir enfin le projet aboutir. Aujourd’hui à Rabat, les militantes de l’association 100% Mamans, en partenariat avec l’organisation italienne Soleterre, ont annoncé le lancement officiel de la radio communautaire "Mères en ligne".

Approche participative

"Notre association est née pour servir de plaidoyer juridique et social aux mères célibataires. Aujourd’hui, ce sont elles qui prennent le relais pour être actrices de ce plaidoyer grâce à la radio", explique au Huffpost Maroc, Sara Lamjamri, responsable de communication et plaidoyer de 100% Mamans.

Pour écouter cette radio communautaire, il vous suffit d'un clic sur le site http://radiomeresenligne.ma/. "Ces mères célibataires ont été formées aux techniques du journalisme social. Elles sont huit, pour le moment, qui animeront cette radio", explique la responsable.

Cette radio ne sera pas uniquement le porte voix des mères célibataires, mais surtout une plateforme de sensibilisation. "Ce sera, avant tout, un outil du plaidoyer que ces mères participeront à concrétiser", ajoute Mme Lamjamri. Une grille de programme a été élaborée dans cet objectif. Le plaidoyer alimentera des émissions sur, entre autres, le soutien juridique de cette catégorie de mères et sur la protection de la santé reproductive. L’actualité et le divertissement sont également au programme de la radio.

Petit à petit, "les mères célibataires pourront se réapproprier la parole dans l’espace public, sensibiliser les acteurs locaux sur leur exclusion et rendre visible leurs revendications", précise l’association dans un communiqué.

Mères célibataires autonomes

C’est une autonomie que cherche cette association à donner à ces mères célibataires. "Depuis la naissance en 2006 de 100% Mamans à Tanger, notre but ultime est resté le même: pouvoir conférer aux mères célibataires une autonomie. Pour cela, nous travaillons énormément sur leur réintégration sociale par la formation. Nous ne voulons pas qu’elles abandonnent leur enfant", confie Mme Lamjamri. Et d’ajouter: "L’idéal, pour nous, c’est que ces mères célibataires puissent un jour se doter d'un statut juridique au Maroc".

Le chemin est épineux, mais les bonnes volontés font des miracles. "Chaque année, nous prenons en charge près de 250 mères célibataires qui viennent de toutes les régions, grâce à des bailleurs de fonds", souligne cette responsable.

Le projet de la radio a été financé par l’Union européenne (UE), en partenariat avec le ministère de la Famille, de la Solidarité, de l’Egalité et du Développement social via l’Agence de développement social, dans le cadre du programme de soutien de l’UE au plan gouvernemental de l’égalité entre l’homme et la femme 2012-2016.

LIRE AUSSI: Aide aux mères célibataires: Aïcha Ech-Chenna, le combat d'une vie (REPORTAGE)