Mawazine: Tamer Hosny parle de son rapport avec ses admirateurs (et admiratrices)

Publication: Mis à jour:
TAMER HOSNY
Mawazine: Tamer Hosny parle de son rapport avec ses admirateurs (et admiratrices) | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

MAWAZINE - Avant même l'arrivée de la star égyptienne, une foule d'admirateurs s'était déjà amassée ce jeudi autour de la Villa des Arts à Rabat, où a eu lieu la conférence de presse de Tamer Hosny dans le cadre du festival Mawazine.

Des admirateurs qui ont d'ailleurs été un des sujets principaux de cette conférence, ainsi que l'épouse de Tamer Hosny, l'ex-chanteuse marocaine Basma Boussil.

"Je n'aime pas utiliser le mot 'fans', je préfère 'famille' ou 'amis'"

"L'Egypte est mon premier pays, le Maroc le second", a déclaré Tamer Hosny au début de la conférence, avant que les questions sur les fans du chanteur ne fusent. "Je n'aime pas utiliser le mot fans, je préfère les appeler ma famille ou mes amis", a confié le chanteur. "Nous avons grandi ensemble eux et moi. Ils m'ont vu évoluer et vice-versa".

tamer hosny

A la question de savoir si son épouse est "jalouse" de l'attention que son célèbre mari reçoit de la part de ses nombreuses admiratrices marocaines, ce dernier a répondu: "au début oui, elle était très jalouse, mais elle a fini par comprendre la situation et elle est maintenant beaucoup plus à l'aise avec cela".

Mari de...

Les questions sur son épouse se sont multipliées, concernant notamment le fait qu'il lui aurait demandé d'arrêter sa carrière. "Je ne lui ai pas demandé, je lui ai proposé", nuance-t-il. "Elle est maintenant épanouie dans son travail de styliste et se consacre à l'éducation de nos enfants".

La presse l'a également interrogé sur son intérêt pour la musique marocaine. Il explique avoir eu des projets de collaboration avec Samira Said et Saad Lamjarred et chantera, pour la première fois ce soir, une chanson marocaine.

Pour savoir laquelle, il faudra patienter jusqu'à son concert à 20h45 sur la scène Nahda.

LIRE AUSSI: