Arrestation de 54 individus impliqués dans des affaires d'homicide volontaire

Publication: Mis à jour:
HOMICIDE
PeopleImages via Getty Images
Imprimer

Les brigades criminelles de la Sûreté nationale ont procédé durant le mois d'avril à l'arrestation de 54 individus présentés aux juridictions compétentes pour implication dans 24 affaires d'homicide volontaire et de coups et blessures ayant entraîné la mort, révèle mercredi un bilan de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

"S'appuyant sur les dernières technologies en matière de recherche et investigation, les brigades criminelles des forces de police ont élucidé durant le mois d'avril 24 affaires d'homicides volontaires et de coups et blessures ayant entraîné la mort", a indiqué le bilan qui précise que tous ces crimes "ont été commis à l'arme blanche à l'exception d'une seul perpétré avec une arme à feu".

Les enquêtes et investigations ont permis "l'arrestation de 54 individus, dont 24 auteurs principaux et 30 complices, et leur présentation devant les juridictions compétentes ", ajouté la même source.

Selon la même, "les forces de police soutenues par les éléments de la police scientifique et technique ont élucidé 15 affaires d'homicide impliquant 38 individus et traité 9 affaires de coups et blessures ayant entraîné la mort impliquant 16 individus".

Selon l'étude concernant le mois d'avril, "les bagarres et les provocations sont parmi les principales causes des homicides volontaires avec 11 cas (45,83%), suivis des affaires de mœurs (25%), l'alcool et les drogues (8,33%) et en fin les conflits familiaux (4,17%)".

La DGSN a fait savoir que les analyses faites par son Bureau d'investigations criminelles ont montré que la majorité des affaires traitées étaient signalées par les citoyens en composant "les numéros verts 48-15 et 17 ou en se présentant directement à la police", ajoutant que le citoyen est devenu un acteur principal dans les actions visant à la préservation de la sécurité.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.