L'OCP s'en sort bien au cours du 1er trimestre 2017

Publication: Mis à jour:
NJORFLASFARLARGE5701
DR
Imprimer

PHOSPHATE - Très bon début d’année pour l'OCP. Le chiffre d’affaires du groupe a augmenté de près de 10%, passant de 10,37 milliards de dirhams, au premier trimestre 2016, à 11,4 milliards de dirhams au premier trimestre 2017. L’OCP met cette croissance sur le compte des volumes des fertilisants et de roches qui ont augmenté, permettant de compenser la baisse des prix sur toutes les gammes de produits. Il a surtout boosté ses ventes sur le Brésil et l’Afrique.

De son côté, l’indice EBIDTA, qui permet de mesurer la rentabilité du groupe, a augmenté de 15% pour totaliser 3,3 milliards de dirhams contre 2,8 milliards. Ceci s’explique par l’augmentation des capacités et le fort rebond de la demande au Brésil et en Europe.

L’OCP reste aussi optimiste, pour le reste de l’année, malgré une année 2016 marquée par un marché du phosphate affaibli. "Le marché du phosphate évolue conformément à nos attentes. Nous constatons aujourd’hui des améliorations positives comme l’augmentation des prix soutenue par une hausse de la demande dans les régions principales", indique le management dans un communiqué publié ce mercredi. Le groupe prévoit une demande soutenue, tirée par des fondamentaux agricoles solides, et des prix d’intrants plus bas.

A noter que 2017 sera décisive pour le groupe, dont le plan de développement industriel, initié en 2008, se termine cette année. De plus, le groupe ambitionne de renforcer sa position sur tous les segments.

LIRE AUSSI: