Festival de Cannes 2017 : Programmation du pavillon tunisien au village international

Publication: Mis à jour:
CANNES
Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

La Tunisie sera présente cette année à la 70ème édition du festival de Cannes qui sera ouverte ce mercredi 17 mai pour se poursuivre jusqu’au 28 du mois, par une programmation variée.

Elle sera présente dans la sélection officielle dans la section “Un certain regard” par le long métrage “La belle et la meute” réalisé par Kaouther Ben Hania et produit par Cinétéléfilms, affichant ainsi un retour après 17 ans d’absence.

Le programme du pavillon tunisien comporte une série de rencontres entres cinéastes, distributeurs et producteurs tunisiens. La journée du 20 mai sera consacrée à une rencontre pour présenter la convention sur la création d’un fonds tuniso-français de production commune pour le financement des films, laquelle a été signée lors de la visite de la ministre française de la culture et de la communication au mois de février dernier en Tunisie.

Le pavillon tunisien accueillera différentes rencontres-presse programmées entre les journalistes et critiques avec le producteur Habib Attia et la cinéaste Kaouther Ben Hania.

Le directeur des Journées cinématographiques de Carthage des éditions 2017 et 2018 Nejib Ayed donnera le 23 mai une conférence de presse pour dévoiler les grandes lignes de la prochaine édition des JCC. Cette même journée sera marquée par l’organisation d’une rencontre de Khaled Barsaoui, président de l’association des réalisateurs de films tunisiens avec les journalistes pour donner un aperçu de la prochaine édition de la rencontre des cinéastes tunisiens qui prendra forme d’un concours national pour primer les meilleures productions de 2017.

Plusieurs producteurs tunisiens qui ont des projets de films en cours auront des entretiens avec diverses structures chargées du cinéma du Sud en vue de trouver de nouvelles sources de financement pour leurs films. Seront présents notamment Nejib Belkadhi, Anis Lassoued, Rafik Omrani, Lotfi Achour, Wissem Tlili et Amine Lakhnech.

Il est à noter que le film tunisien “La belle et la meute” sera présenté également par la fondation du film arabe dont le siège se trouve aux Emirats arabes unis. La projection, en présence de la cinéaste, sera suivie d’un débat sur les perspectives du cinéma arabe et les moyens de son rayonnement à l’échelle internationale.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.