Constantine: l'hôtel Cirta intègre la marque Autograph Collection de la chaine Marriott

Publication: Mis à jour:
GRANDHOTELCIRTACONSTANTINE_843845_679X417
DR
Imprimer

L'hôtel Cirta de Constantine est sur le point d'intégrer la prestigieuse marque Autograph Collection, classée dans la catégorie "Distinctive Premium" du leader hôtelier américain Marriott.

En passant sous cette marque, l’hôtel Cirta deviendra le premier de catégorie "Distinctive Premium" en Algérie et dans la région du Maghreb, a expliqué la société d’investissement hôtelier (SIH), maître d’ouvrage délégué.

La marque Autograph Collection est accordée à des hôtels d’exception de par leur architecture, histoire, authenticité et originalité, a précisé à l’APS, Bachir Belouahem, assistant à maître d’ouvrage délégué.

Datant de 1912, l’hôtel Cirta fait partie du patrimoine identitaire de la ville du vieux rocher de par son cachet architecturel particulier et bénéficie, depuis sa fermeture en juillet 2014, d’une série de travaux de modernisation visant à le hisser aux standards internationaux et booster, de ce fait, davantage l’industrie touristique dans la capitale de l’Est.

Au terme de ces travaux confiés à une entreprise chinoise, cet hôtel sera requalifié pour devenir un palace de 46 suites, en sus de ‘‘la transformation de l’ancienne salle de cinéma du Cirta en salle de spectacles restaurant de 400 places’’, qui alliera restauration et animation artistique, a précisé M. Belouahem.

Remis en service le premier trimestre 2018

Enregistrant un taux d’avancement des travaux de l’ordre de 60% environ, l’hôtel Cirta "relooké" devrait être remis en service au cours du "premier trimestre 2018", rappelle-t-on.

En attendant sa réouverture, de nombreuses contraintes ont émaillé, selon lui, les travaux de rénovation de cet établissement en engendrant un retard de 24 mois, notamment la "laborieuse délocalisation de 11 marchands de laine" qui occupaient près de la moitié de l’assiette destinée à l’extension de l’établissement.

Ce n’est que depuis leur évacuation, en janvier 2017, par les services de la wilaya que les travaux d’extension, précise-t-il, ont réellement commencé à avancer pour atteindre environ 25% actuellement, contrairement aux travaux de rénovation de la partie ancienne de l’hôtel qui sont de l’ordre de 85%.

S’agissant de cette extension, cette même source a affirmé que celle-ci accueillera une piscine ouverte, un parking souterrain, un dépôt et des locaux techniques. Une voie d’évitement pour remplacer la rue Kerkeri (située derrière l’hôtel), dont la superficie fait désormais partie de l’extension, est actuellement en voie d’achèvement et devrait être ouverte à la circulation au cours du mois du Ramadhan, relève-t-on.

Ces travaux de modernisation obéissant à des standards internationaux pointus, ont nécessité un montant estimé à 4,6 milliards de dinars, a-t-on précisé.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.