L'Atelier 21 réunit 18 artistes pour l'exposition "Changer la vie"

Publication: Mis à jour:
BOUCHTA EL HAYANI
18 artistes marocains présenteront leurs oeuvres. | BOUCHTA EL HAYANI
Imprimer

ART - Du 16 mai au 18 juin, la galerie d'art casablancaise L'Atelier 21 réunit 18 artistes marocains dans une même exposition. Une quarantaine d'oeuvres contemporaines y seront présentées, gratuitement, sous le thème "Changer la vie".

C'est un rendez-vous traditionnel proposé par L'Atelier 21. Dès 2009, un an après son ouverture, la galerie d'art a mis en place une exposition annuelle collective, regroupant plusieurs artistes marocains contemporains. Cette année, ils sont 18, tous connus et reconnus dans le monde de l'art.

Cette année, le thème de l'exposition, "Changer la vie", a été inspiré par le poète français Arthur Rimbaud. Ces trois mots soulèvent la place, l'influence et l'engagement des artistes dans le monde et la société. "Un artiste soucieux de la réalité finit tôt ou tard par sentir le besoin et le devoir de ne pas ignorer les événements sociaux et politiques qui agitent le monde où il vit", souligne L'Atelier 21.
Au travers de leurs oeuvres, Mohamed Abouelouakar, Younès Baba Ali, Saâd Ben Cheffaj, Fouad Bellamine, Mustapha Boujemaoui, Hassan Darsi, Mohamed El Baz, Bouchta El Hayani, Nabil El Makhloufi, Safaa Erruas, Mohamed Fariji, Chourouk Hriech, Majida Khattari, Fouad Maazouz, Najia Mehadji, Lamia Naji, Zakaria Ramhani et Yamou proposent leur regard d'artiste sur le monde et le réel.

Tableaux, photos et installations

"Cette exposition réunit des tableaux, des photographies et des installations, créés pour l'occasion ou qui existaient déjà", explique au HuffPost Maroc Chahrazad Zahi, une des commissaires de l'exposition de L'Atelier 21.

Hassan Darsi a créé, pour l'occasion, l'installation Des allumettes. Cet assemblage prenant la forme d'un échafaudage en lamelle de bois, met en exergue le continent africain. Les morceaux de bois rectilignes rendent compte d'une Afrique renforcée par ses frontières, elles-mêmes unies par leur histoire et leur destin communs.

hassan darsi

De son côté, Saâd Ben Cheffaj reprend le thème classique du célèbre tableau français, Le Radeau de la Méduse. Son huile sur toile, Deux amoureux à bord de la barque des émigrants, rappelle les migrations contemporaines qui embarquent leur destin et leur espoir sur un radeau, sur la mer Méditerranée.

saâd ben cheffaj

Najia Mehadji expose une oeuvre qu'elle a créée en 2011, durant la révolution, Spring Dance. Sa très grande fleur en volutes rappelle la révolution tunisienne, la "révolution de jasmin" qui symbolisait alors l'espoir et la lutte.

najia mehadji

L'exposition démarre ce soir et se poursuivra jusqu'au 18 juin. Voici quelques autres oeuvres parmi les 40 présentées:

Close
Découvrez les 15 autres artistes de l'exposition
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
LIRE AUSSI: