Air Algérie: La grève du personnel de maintenance suspendue

Publication: Mis à jour:
AIR ALGERIE
An 737 800 Boeing plane of the Air Algerie company takes off, on October 11, 2014 at the Lille-Lesquin airport, northern France. AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN (Photo credit should read PHILIPPE HUGUEN/AFP/Getty Images) | PHILIPPE HUGUEN via Getty Images
Imprimer

Le personnel de maintenance de la compagnie publique Air Algérie a suspendue la grève entamée mardi 16 mai au matin et a repris le travail, après une rencontre avec la direction générale de l'entreprise qui leur a promis de prendre en charge leurs revendications, a rapporté le quotidien El Khabar.

Tous les vols domestiques et internationaux de la compagnie Air Algérie en partance de tous les aéroports d'Algérie ont été suspendus mardi matin en raison de cette grève.

Le président du syndicat national des techniciens de la maintenance des avions (Sntma), M. Boudoumi, a expliqué à l’APS que les revendications socioprofessionnelles présentées lors de ces négociations portaient sur la hiérarchisation des postes du personnel de la maintenance telle que définie par la nouvelle convention collective.

Selon lui, la convention collective en vigueur porte préjudice à cette catégorie professionnelle dans la mesure où le personnel de la maintenance est classé en troisième position après celle des stewards et hôtesses de l’air, sachant que la première position revient aux pilotes.

Dans ce sens, ils revendiquent à ce que la catégorie du personnel de la maintenance soit positionnée entre celle des pilotes et celle des stewards et hôtesses de l’air.

Selon M. Boudoumi, le directeur général par intérim d’Air Algérie, Bakhouche Alleche, a proposé, lors de ces négociations, un délai d’une année avant de prendre une décision à propos de ces doléances, et ce, étant donné la situation financière difficile de cette compagnie.

La proposition de M. Alleche sera portée à la connaissance des travailleurs de la maintenance, avance M. Boudoumi, et à partir de là, il sera décidé si la grève doive se poursuivre ou être levée.

Le programme des vols d'Air Algérie à partir d'Alger qui était prévu pour la journée du mardi portait sur 29 vols à l'international et 39 vols domestiques.

Rien que pour la matinée du mardi, six vols qui devaient décoller à partir de l'aéroport international d'Alger vers, respectivement, Paris, Marseille, Barcelone, Madrid, Tunis et Casablanca, ont été bloqués.

Par contre, le vol Constantine-Marseille et celui d'Oran-Alger ont pu être effectués mardi matin, selon la même source.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.