"Afek Tounes soutient le projet de loi sur la réconciliation économique mais sous conditions", annonce Yassine Brahim

Publication: Mis à jour:
YASSINE BRAHIM
Tunisia's Investment Minister Yassine Brahim speaks with Reuters journalists in Tunis, Tunisia, October 28, 2015. Tunisia hopes to double annual inflows of foreign investment over the next five years by pushing through legal reforms and reducing industrial unrest, Brahim said. To match Reuters Summit TUNISIA-INVESTMENT/ Picture taken October 28, 2015. REUTERS/Zoubeir Souissi | Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

Le président du parti Afek Tounes, Yassine Brahim, a fait savoir que son parti soutient le projet de loi sur la réconciliation économique à condition qu'il soit amendé au niveau de certains articles.

Lors d'une conférence de presse organisée par le parti mardi, à Tunis, pour présenter sa nouvelle structure, Yassine Brahim a déclaré : "il est grand temps pour réaliser la réconciliation avec l'administration et les fonctionnaires", appelant au report de l'examen de l'article relatif à la réconciliation économique avec les hommes d'affaires jusqu'à ce qu'il soit plus précis.

Par ailleurs, le président de Afek Tounes a souligné la nécessité de changer l'intitulé du projet de loi sur la réconciliation économique à projet de loi sur la reddition des comptes et la réconciliation.

Sur un autre plan, le porte-parole du parti, Abdelkoddous Saâdaoui, a présenté la nouvelle structure. Il a précisé que le parti a procédé lors de ces trois dernières semaines à l'élection des conseils régionaux, des bureaux locaux, du conseil national, du bureau politique et du comité exécutif.

Selon le porte-parole, Samira Marai Friaa et Faouzi Abderrahman ont été élus vice-présidents, Riadh Moakher élu président du conseil national et Karim Helali président du bureau politique.
Vingt membres ont été élus au bureau politique, a-t-il ajouté.

Quant au comité exécutif, il regroupe actuellement 10 membres: Yassine Brahim, Faouzi Ben Abderrahman, Samira Marai, Mohamed Louzir, Riadh Mouakher, Kabil Daoud, Rim Mahjoub, Karim Helali, Hichem Ben Ahmed et Abdelkoddous Saâdaoui, a indiqué le porte-parole.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.