"La Malade imaginaire" de Molière en tournée au Maroc

Publication: Mis à jour:
MALADE IMAGINAIRE
"Le Malade imaginaire" est en tournée dans 4 villes du Maroc. | DR
Imprimer

THÉÂTRE - Du 16 au 25 mai, l'Institut français au Maroc présente la tournée d'une pièce de Molière, "Le Malade imaginaire", dans quatre villes du royaume.

La pièce de théâtre sera interprétée pour la première fois au Maroc, après une tournée en France et à l'international, dans le cadre de la Saison culturelle France-Maroc 2017. Elle s'arrêtera au Studio des arts vivants de Casablanca (16 mai à 20h30), au cinéma Leila Alaoui de l'Institut français de Marrakech (19 mai à 20h), au théâtre national Mohammed V de Rabat (23 mai à 20h) et au théâtre de l'Institut français de Meknès (25 mai à 20h).

C'est le français Michel Didym, comédien, metteur en scène et directeur du Centre Dramatique National La Manufacture (Nancy, France) qui a mis en scène la pièce de théâtre. "La pensée politique de Molière transparaît aux charnières de chaque scène. Sa vision humaniste, sa confiance dans notre intelligence développent un sens critique aigu dans nos consciences et nous offrent des clés pour démasquer les impostures et savoir discerner la raison du sophisme", souligne le metteur en scène.

Il jouera lui-même le rôle d'Argan, le "malade imaginaire", personnage principal, en alternance avec André Marcon. Il s'est aussi entouré de comédiens connus des planches de théâtre françaises: en alternance, Norah Krief et Agnès Sourdillon dans le rôle de Toinette, servante d'Argan, Jeanne Lepers qui jouera Angélique, fille aînée d'Argan ou encore François de Brauer dans le rôle de Cléante, amant d'Angélique.

malade imaginaire

La dernière pièce jouée par Molière

"Le Malade imaginaire" est une comédie-ballet composée de 3 actes. Elle raconte l'histoire d'Argan un hypocondriaque, le "malade imaginaire", remarié à Béline qui n'attend que sa mort pour percevoir l'héritage.

"Le Malade Imaginaire" est la dernière comédie écrite par Molière mais aussi la dernière qu'il a jouée. Le 10 février 1673, au Théâtre du Palais-Royal à Paris, il donne la quatrième représentation de sa pièce et lutte, jusqu'au dernier acte, contre la douleur. Quelques heures plus tard, il meurt de tuberculose.

Tarifs des représentations (tickets à récupérer sur place et pour Casablanca sur www.ticket.ma):
Casablanca: Étudiants 100 DH/Balcon 200 DH/Parterre 300 DH
Marrakech : Plein tarif 100 DH/Adhérents 50 DH/Moins de 26 ans 50 DH
Rabat : Enfants et étudiants 30 DH/Adultes adhérents 70 DH/Adultes non adhérents 120 DH
Meknès : Adhérents 20 DH/Non adhérents 30 DH

LIRE AUSSI: