Avant l'investiture d'Emmanuel Macron, François Hollande jette un dernier coup d'oeil depuis le balcon de l'Elysée

Publication: Mis à jour:
VDV
Capture écran
Imprimer

PASSATION DE POUVOIR - Un adieu en une photo. Contournant la tradition des passations de pouvoir qui veut que le président sortant n'apparaisse que pour accueillir son successeur sur le perron de l'Elysée, François Hollande est brièvement sorti sur le balcon de son bureau. Un micro-événement dans une cérémonie au protocole millimétré immédiatement immortalisé par les photographes et les caméras.

Si le geste est inédit, il résume l'ambiance de cette passation de pouvoir du côté du président sortant qui n'a toujours pas annoncé s'il quittait définitivement la politique, contrairement à son prédécesseur Nicolas Sarkozy.

"Il ne faut jamais dire jamais dans la vie", a observé celui qui sera officiellement retraité de la Cour des comptes lundi. Tout juste a-t-il concédé une période de réserve "dans les prochains jours, les prochaines semaines", le temps de laisser le nouveau locataire de l'Elysée prendre ses marques.

Même si "la tentation d'intervenir peut être forte", pas question, a-t-il promis, d'"apparaître comme un conseiller, un mentor, ou pire encore" de jouer "la mouche du coche" durant les premiers pas de son ex-conseiller et ministre. Un ancien président doit "contribuer, aider mais sans gêner".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Sur le web