Boom du nombre de migrants marocains arrivés en Italie par la mer

Publication: Mis à jour:
MIGRANTS ITALIA BOAT
Boom du nombre de migrants marocains arrivés en Italie par la mer | Handout . / Reuters
Imprimer

IMMIGRATION - L'Italie a connu, depuis début janvier, une augmentation du nombre d'arrivées de migrants sur ses côtes par rapport à 2016. Si les Marocains ne sont pas les étrangers les plus nombreux à être arrivés dans ce pays européen par la mer, leur nombre a, cependant, considérablement augmenté en un an. Il a presque triplé.

Sur la période allant du 1er janvier au 30 avril 2017, les gardes-côtes italiens ont, en effet, recensé 2.425 migrants marocains contre 893 sur la même période de l'année dernière, selon les derniers chiffres communiqués vendredi 12 mai par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Le Maroc parmi les 10 pays d'où arrivent le plus de migrants en Italie

Le Maroc est ainsi le 7e pays d'où proviennent le plus de migrants ayant tenté la traversée vers l'Italie depuis le début de l'année, derrière le Nigéria, le Bangladesh (qui a également connu un boom sans précédent du nombre d'arrivées de ses ressortissants, passés de 3 à fin avril 2016, à 4.645 à fin avril 2017), la Guinée, la Côte d'Ivoire, la Gambie et le Sénégal. Le Mali, l'Érythrée et le Pakistan suivent le Maroc.

Toutes nationalités confondues, l'Italie a enregistré 37.235 arrivées de migrants par la mer Méditerranée pendant les quatre premiers mois de l'année, contre 27.926 sur la même période l'année dernière.

Pour les dix premiers jours de mai, mois propice aux tentatives de migration par la mer étant donné le temps plus clément, l'Italie a enregistré 7.851 arrivées de migrants clandestins. A titre de comparaison, pour le mois de janvier, un peu moins de 4.500 migrants ont débarqué sur les côtes italiennes.

Plus de 1.300 morts en Méditerranée cette année

En 2016, plus de 363.000 migrants ont tenté la traversée vers l'Europe. L'Italie, la Grèce, Chypre et l'Espagne sont les quatre pays par où sont entrés ces migrants par voie maritime. 5.000 ont trouvé la mort, soit 1,4% d'entre eux.

Depuis début 2017, sur les 53.300 migrants qui ont débarqué sur les côtes de ces quatre pays, plus de 1.300 sont morts.

LIRE AUSSI: Le SOS des associations d'aide aux migrants lancé au gouvernement marocain