Il va en falloir des filtres pour rendre le sourire aux actionnaires de Snapchat

Publication: Mis à jour:
SNA
Snapchat
Imprimer

TECHNO - Tous les filtres les plus mignons du monde ne rendront pas le sourire aux actionnaires de Snapchat. Mercredi 10 mai, le réseau social éphémère a dévoilé pour la première fois ses chiffres trimestriels, très attendus.

Et le fait est que les investisseurs ont été très déçus. L'action a perdu près de 25% de sa valeur en quelques minutes, dans les échanges d'après clôture, rapporte Quartz. Elle est actuellement très proche de son prix initial de mars dernier, lors de l'introduction en bourse. Il faut dire que ce qu'a annoncé la société n'est pas très réjouissant, loin de là.

snapchat graphic

Les revenus de Snapchat, s'ils ont fortement progressé, sont inférieurs aux attentes: 149 millions de dollars au lieu des 158 prévus par les analystes. Et à côté de ça, la société a perdu la somme astronomique de 2,2 milliards de dollars.

Certes, une grande partie est due au paiement de bonus pour les employés, suite à l'entrée en bourse. Mais même sans cela, les pertes ont doublé en trois mois, rappelle The Verge.

Le copier/coller de Facebook

Surtout, ce qui est inquiétant, c'est que le futur de Snapchat ne s'annonce pas très reluisant pour l'instant. Certes, le nombre d'abonnés augmente. Mais de moins en moins vite: en trois mois, seulement 5% d'utilisateurs nouveaux. Certes, comme l'ont rappelé les dirigeants de Snapchat, l'application touche des jeunes qui ne regardent plus vraiment les médias traditionnels et sont donc des cibles de choix pour les publicitaires.

Mais le problème, c'est que Snapchat est au centre d'une campagne massive de copier/coller brutal de la part de Facebook. En quelques mois, le réseau social quasi-monopolistique a lancé de nombreux services proposant les mêmes fonctionnalités que Snapchat et ciblant les mêmes types d'utilisateurs.

Depuis le lancement des Stories sur Instagram, plus de 200 millions d'utilisateurs utilisent le service, soit plus que le nombre total de personnes sur Snapchat. Ces fonctionnalités sont depuis peu disponibles sur Facebook directement.

Sur les quatre derniers mois, Instagram a ainsi gagné 100 millions d'utilisateurs, alors que Snapchat n'en a trouvé que huit millions en trois mois. C'est même un de moins que Twitter, qui est pourtant dans une situation très difficile, pour les mêmes raisons.

Pour autant, le PDG Evan Spiegel ne veut pas croire à la concurrence de Facebook. "Ce n'est pas parce que Yahoo a une barre de recherche que cela fait d'eux Google", a-t-il lancé en riant, lors de l'annonce des résultats.

LIRE AUSSI: