Plus de 60.000 enfants non accompagnés ont demandé l'asile en 2016 dans l'UE

Publication: Mis à jour:
CHILDREN REFUGEES
MOSUL, IRAQ - APRIL 15: A little girl washes her face under a tap in Khazir refugee camp on April 15, 2017 near Mosul, Iraq. Khazir camp, with a capacity of roughly 30,000 and along with several other camps near the city of Mosul, provides home for the approximately 300,000 people who have fled Iraq's second largest city as Iraqi government forces continue the military campaign to recapture the city from Islamic State who captured it in 2014. (Photo by Carl Court/Getty Images) | Carl Court via Getty Images
Imprimer

Plus de 60.000 enfants non accompagnés ont demandé l'asile, en 2016, dans l'un des Etats membres de l'Union européenne (UE), a annoncé jeudi l'office européen de statistiques (Eurostat) qui a précisé que plus de la moitié sont soit Afghans, soit Syriens.

"En 2016, 63.300 demandeurs d'asile sollicitant une protection internationale dans les Etats membres de l'UE étaient considérés comme étant des mineurs non accompagnés, un nombre en baisse d'environ un tiers par rapport à 2015" avec quelque 96.500 mineurs non accompagnés enregistrés, a indiqué Eurostat dans un communiqué.

Néanmoins, malgré cette baisse, le nombre d'enfants non accompagnés demandeurs d'asile enregistré en 2016 reste "près de cinq fois supérieur à la moyenne annuelle" relevée sur la période 2008-2013 durant laquelle environ 12.000 demandes d'asile par an émanant d'enfants non accompagnés ont été enregistrées, selon Eurostat.

Plus d'un tiers (38%) des demandeurs d'asile considérés comme mineurs non accompagnés dans l'UE en 2016 étaient Afghans et environ un cinquième (19%) Syriens, a précisé encore l'office européen de statistiques.

Sur les 63.300 enfants non accompagnés qui ont demandé l'asile, en 2016, dans l'un des Etats membres de l'UE, une forte majorité de ces mineurs non accompagnés étaient des garçons (89%) et plus des deux-tiers étaient âgés de 16 à 17 ans (68%, soit quelque 43.300 personnes), tandis que ceux âgés de 14 à 15 ans représentaient 21% des mineurs non accompagnés (environ 13.500 personnes) et ceux de moins de 14 ans 10% (près de 6.300 personnes).

Le nombre le plus élevé d'enfants non-accompagnés demandeurs d'asile a été enregistré en Allemagne avec près de 36.000 mineurs non accompagnés, soit 57% de l'ensemble des enfants non accompagnés enregistrés dans les Etats membres de l'UE, suivie par l'Italie (6.000, 10%), l'Autriche (3.900, 6%) et le Royaume-Uni (3.200, 5%).

Dans un rapport, publié fin avril, la Cour des comptes européenne a exhorté l'exécutif de l'UE à consentir plus d'efforts pour aider les enfants migrants non accompagnés.

Les auditeurs de la Cour des comptes européenne ont pointé du doigt le manque de structures appropriées pour loger les mineurs non accompagnés et pour traiter leur cas.

"Fin 2016, les structures appropriées pour loger les mineurs non accompagnés et pour traiter leur cas conformément aux normes internationales étaient encore insuffisantes, aussi bien au niveau des

points d'accès que lors de l'étape suivante", a déclaré M. Hans Gustaf Wessberg, l'un des deux membres de la Cour des comptes européenne responsables du rapport. Pour cet auditeur, cette question "doit être traitée de toute urgence".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.