Ces architectes veulent transformer des troncs d'arbres vides en gratte-ciels

Publication: Mis à jour:
Imprimer

ARCHITECTURE - Des laboratoires, galeries d'exposition et observatoires dans un séquoia géant. Ce projet futuriste d'architectes sud-coréens a été récompensé par la "Skyscraper Competition" 2017, organisée par le magazine d'architecture "eVolo".

La "compétition des gratte-ciels" distingue chaque année depuis 2006 des idées visionnaires et novatrices qui bouleversent notre compréhension de l'architecture verticale et sa relation avec l'environnement naturel. Sur les 444 dossiers reçus, le jury a sélectionné trois gagnants et décerné 22 mentions honorables, dont une au projet sud-coréen.

"À l'agonie, la nature semble lutter avec les catastrophes naturelles", indique le descriptif de la maquette. "La déforestation est l'un des pires crimes commis sur la nature et l'une des principales causes de catastrophes naturelles. Il est temps de changer, de cesser d'exploiter la nature et de trouver l'équilibre."

Le séquoia géant, haut de près de 100 mètres, a été massivement détruit par l'homme, et le réchauffement climatique a largement contribué à diminuer son espérance de vie. L'arbre est aussi menacé par la petite taille de ses racines, qui ne parviennent pas à le maintenir debout lorsque son squelette pourrit et se décompose.

Pour y remédier tout en réconciliant l'humain avec la nature, les architectes veulent aménager l'espace vide des troncs. La construction d'un noyau central et d'une structure extérieure attachée à l'écorce aidera ainsi l'arbre à tenir debout longtemps après que son tronc ait pourri.

evolo

evolo

evolo

evolo

evolo

LIRE AUSSI: