Australie: la sénatrice Larissa Waters est devenue la première femme à allaiter au Parlement

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Larissa Waters vient tout juste de marquer l’histoire politique australienne. La sénatrice de 40 ans, née au Canada, est devenue la première femme à allaiter son enfant au Parlement d’Australie.

Selon le Telegraph, Larissa Waters est retournée travailler au Parlement fédéral pour la première fois depuis la naissance il y a 10 semaines de sa deuxième fille, Alia Joy.

Lorsque le besoin s’est fait sentir, la politicienne n’a pas hésité une seconde et a décidé de nourrir son bébé lors d’un vote sur une motion, précise The Independent.

La sénatrice écologiste a célébré la nouvelle quelque temps plus tard sur Twitter.

La parlementaire s’est aussi réjouie sur Facebook. «Je suis si fière que ma fille Alia soit le premier bébé à être allaitée dans le Parlement fédéral. Nous avons besoin de plus de parents au Parlement. Nous avons aussi besoin d’endroits plus accueillants pour les familles, d’endroits plus flexibles, et de services de garde abordables pour tous», a-t-elle écrit.

«Les femmes le font dans les parlements tout autour du monde. C’est bien de voir que cela peut désormais arriver au Sénat, a expliqué Katy Gallagher, une collègue parlementaire, à Sky News. Les femmes vont continuer d’avoir des enfants et, si elles le désirent, continuer de faire leur travail et être au travail tout en prenant soin de leur bébé.»

Un geste symbolique

Le geste de Larissa Waters est avant tout symbolique puisque l’allaitement au Parlement australien est permis depuis 2003. L’an dernier, la politicienne avait lutté pour changer les règles du Sénat afin de permettre aux parents de s’occuper de leurs enfants pendant les séances.

VOIR AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Ces stars qui s'affichent en faveur de l'allaitement
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction