Deux auteurs marocains dans les sélections de printemps du Renaudot 2017

Publication: Mis à jour:
BINEBINE TAIA
Mahi Binedine et Abdellah Taïa dans les sélections de printemps du Renaudot. | Twitter/Herve Lassince
Imprimer

LITTÉRATURE - Les membres du jury du prix littéraire Renaudot ont dévoilé la liste des sélections de printemps 2017, indique le site français du magazine Livres Hebdo. Les membres du jury ont retenu 9 romans et 7 essais. Parmi eux, deux ouvrages écrits par des auteurs marocains.

L'écrivain et peintre Mahi Binedine s'illustre de nouveau. Après avoir participé au Salon du livre de Paris au mois de mars, il fait partie de la sélection de printemps Renaudot pour son dixième livre, "Le Fou du roi". Sorti le 15 mars dernier aux éditions Stock, son ouvrage, teinté d'autobiographie, raconte l'histoire de cet homme courtisan du roi Hassan II, ce père qui abandonne sa famille, son père. "Cela fait des années que je cherche à le raconter. Cette histoire, je vous la soumets, elle a la fantaisie du conte lointain et la gravité d’un drame humain", souligne l'auteur sur la quatrième de couverture de l'ouvrage.

Abdellah Taïa, lui, en est à son onzième livre. "Celui qui est digne d'être aimé", sorti le 5 janvier aux éditions du Seuil, a aussi été choisi par le jury du prix Renaudot. Dans ce roman, il raconte l'histoire d'Ahmed, 40 ans, Marocain vivant à Paris. Ahmed est homosexuel. "Dans ce livre, j’approfondis ces thèmes qui me sont chers: la famille, la justice, les minorités, l’homosexualité... pour aborder la question de la colonisation française, et comment elle perdure dans la vie et le corps d’un marocain homosexuel de 40 ans qui vit à Paris", confiait au HuffPost Maroc, en février dernier, Abdellah Taïa.

Voici les autres ouvrages sélectionnés:

Romans:
Salim Bachi, Dieu, Allah, moi et les autres (Gallimard)
Laetitia Colombani, La Tresse (Grasset)
Cécile Guilbert, Les Républicains (Grasset)
Eric Neuhof, Costa Brava (Albin Michel)
Parisa Reza, Le Parfum de l'innocence (Gallimard)
Anne-Sophie Stefanini, Nos années rouges (Gallimard)
Tanguy Viel, Article 353 du code pénal (Minuit)

Essais:
Pierre Benichou, Les absents levez le doigt (Grasset)
Kamel Daoud, Mes indépendances (Actes Sud)
Guy Hocquenghem, Un journal de rêve (Verticales)
Dominique Noguez, Causes joyeuses ou désespérées (Albin Michel)
Maud Simonnot, La Nuit pour adresse (Gallimard)
Alexandre Tharaud, Montrez-moi vos mains (Grasset)
Lisa Vignoli, Parlez-moi encore de lui (Stock)

Le prix Renaudot, présidé par l'écrivain français Frédéric Beigbeder, est un prix littéraire qui a été créé en 1926. Les sélections de printemps du Renaudot ne seront pas forcément les oeuvres qui concourront au prix, mais sont avant tout des recommandations de lecture.

Cependant, l'année dernière, "Giboulées de soleil" de Lenka Hornakova-Civade, faisait partie de la sélection de printemps et de la première sélection du prix Renaudot. Les deux auteurs marocains sont donc susceptibles d'être aussi sélectionnés pour le prix Renaudot. Pour le savoir, il faudra attendre la rentrée littéraire et la deuxième sélection qui aura lieu le 4 septembre prochain.

LIRE AUSSI: