Italie: Les contrôles aux frontières renforcés jusqu'à 30 mai

Publication: Mis à jour:
DOUANE ITALIE
Wiki commons/mstefano80
Imprimer

SÉCURITÉ - Si vous comptez voyager dans les prochains jours en Italie, même depuis un pays de l'espace Schengen, il vous faudra vous armer de patience. En vue de la tenue prochaine du sommet du G7 qui se tiendra à Bari (région des Pouilles), les 11 et 13 mai, et à Taormina (en Sicile) les 26 et 27 mai, les contrôles aux frontières italiennes seront en effet renforcés. C'est ce qu'indique un communiqué de presse de l'Autorité nationale de l'aviation civile italienne.

Des contrôles renforcés "aux frontières internes (terrestres, maritimes et aériennes), du 10 mai à 00:00 au 30 mai 2017 à 24:00, suite à la suspension du Traité de Schengen pour la libre circulation des personnes", précise la même source.

Si le ministère italien des affaires étrangères indique que les voyageurs devront prévoir des temps d'attente plus longs aux frontières, l'Autorité nationale de l'aviation civile italienne invite l'ensemble de l'industrie du transport aérien à collaborer afin de "préparer des mesures appropriées pour réduire au minimum l'impact de la réintroduction du contrôle des documents".

Pour les passagers prévoyant de voyager par voie aérienne, la même source les encourage à se rendre à l'avance à l'aéroport, munis de documents d'identité en cours de validité, "afin de ne pas encourir de retards en raison de la réintroduction du contrôle des documents".

Le sommet du G7 réunira à Taormina les dirigeants du Canada, de la France, de l'Allemagne, de l'Italie, du Japon, du Royaume-Uni, des États-Unis et de l'Union européenne.

LIRE AUSSI: