6 individus soupçonnés d'affiliation à Daech arrêtés par le BCIJ

Publication: Mis à jour:
BCIJ MAROC
Le BCIJ a arrêté 6 individus soupçonnés de liens avec Daesh. | CC
Imprimer

TERRORISME - Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST), a interpellé, mardi 9 et mercredi 10 mai, 6 individus soupçonnés d'affiliation à Daech. Ils s'activaient à Casablanca, Tanger, Tétouan, Marrakech et Safi, indique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué rapporté par la MAP.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les prévenus "ont adhéré à des actes d’apologie et de propagande au profit de Daech, à travers lesquels ils menaçaient de mener des opérations terroristes au Maroc, à l’instar des actes barbares commis par les combattants de cette organisation dans plusieurs pays", précise la même source.

L’enquête a également confirmé que certains individus arrêtés, qui entretenaient des liens avec des combattants en Syrie et en Irak, avaient acquis des compétences en matière de fabrication d’explosifs pour exécuter des opérations terroristes ciblant certains sites stratégiques, des lieux de loisirs et des établissements publics dans plusieurs villes marocaines.

Les perquisitions menées ont permis la saisie d’équipements électroniques, de fils électriques, de gants et de masques de protection, qui seraient utilisés dans la fabrication d’engins explosifs, ainsi que des armes blanches et des documents autorisant la liquidation de personnes non affiliées à Daech et reproduisant l'étendard de cette organisation.

Les mis en cause seront déférés devant la justice une fois que l’enquête sera terminée. Elle se poursuit sous la supervision du parquet compétent.

Cette opération fait suite à l'arrestation, lundi, d'un autre partisan de Daech à Tanger, lié à deux complices arrêtés le même jour en Espagne par les services de sécurités espagnols.

LIRE AUSSI: