Prix : Le roi Mohammed VI sacré "Visionnaire en efficacité énergétique"

Publication: Mis à jour:
PRIX MOHAMMED VI
Gil Quiniones/Twitter
Imprimer

DISTINCTION - Le roi Mohammed VI s’est vu attribuer, lundi 8 mai à Washington, le prix du "Visionnaire en efficacité énergétique" (Energy Efficiency Visionary Award), par le Forum mondial sur l’efficacité énergétique. À cette occasion, le souverain a adressé un message par la voie de l’ambassadeur du royaume du Maroc aux États-Unis, Lalla Joumala Alaoui.

Dans ce message royal adressé à Mme Kateri Callahan, Présidente de l’Alliance de l’efficacité énergétique, Mohammed VI se dit honoré de recevoir ce prestigieux prix qui traduit "le vif intérêt" qu’il porte à l’efficacité énergétique dans le cadre d’une "vision de développement socio-économique eu égard à son rôle en matière de renforcement des droits fondamentaux des citoyens, de protection de l’environnement, de préservation de la santé publique, de réduction de la dépendance énergétique et de rationalisation du budget de l’Etat".

Le Maroc veut relever le défi énergétique

Le souverain explique, dans son message, que ce prix confirme le positionnement du royaume du Maroc comme l’un des "pays qui ont su valoriser leur potentiel en énergies renouvelables en développant des centrales électriques solaires, des parcs éoliens, des centrales hydroélectriques et introduire des mesures d’efficacité énergétique dans tous les secteurs clés de l’économie marocaine".

Le souverain insiste par ailleurs sur l’importance de relever le défi consistant à "mobiliser les investissements indispensables" pour prévenir le manque de ressources énergétiques. "Il est donc, nécessaire de construire les infrastructures énergétiques nécessaires et de développer des technologies alternatives", appelle le roi dans son message, décrivant les efforts législatifs, réglementaires et institutionnels déployés par le royaume pour relever ce défi.

Ainsi, le souverain revient sur les principes de la stratégie énergétique visant à mettre en place "un modèle énergétique efficient et décarbonisé" dans lequel la priorité est accordée au développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Stratégie et objectifs énergétiques

En termes d’objectif, le Maroc, rappelle le souverain, vise à porter la part des énergies renouvelables de 42% en 2020 à 52% à l’horizon de 2030. Dévoilé à l’occasion de la COP21 par le souverain, cet objectif traduit la volonté d’apporter une impulsion au développement des énergies renouvelables et de faire de l’efficacité énergétique "un mécanisme efficient permettant d’économiser les ressources énergétiques, d’en assurer la conservation et d’en rationaliser la consommation". Parvenir à rendre les modes actuels de production et de consommation d’énergie "efficients, efficaces et viables", c’est le but que souhaite atteindre le royaume, précise Mohammed VI dans son message.

Le souverain parle d’un engagement qui dépasse les frontières et se traduit par des "partenariats gagnants-gagnants, particulièrement avec nos pays frères africains". Et d’ajouter que cet engagement a été réitéré à l’occasion de la COP 22, marquée par l’organisation du Sommet africain de l’action visant à "harmoniser l’action du continent pour un développement sobre en carbone".

Cet engagement se consolide et se poursuit en faveur d’"un climat de développement durable de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables, de l’innovation technologique et des métiers verts en général", conclut le souverain dans son message.

LIRE AUSSI: