Le monde arabe à l'honneur du festival Arabesques à Montpellier

Publication: Mis à jour:
ARABESQUES
Le festival Arabesques met à l'honneur les arts du monde arabe. | Arabesques
Imprimer

ARTS - Du 9 au 21 mai, Montpellier (France) met à l'honneur les arts du monde arabe avec le festival Arabesques. Les musiques, le théâtre, les contes, les danses, les calligraphies vont être présentés pendant près de deux semaines dans le sud-est de la France.

"Ce festival a été créé par Habib Dechraoui en 2006. Le but premier est de promouvoir et partager les arts du monde arabe", souligne au HuffPost Maroc Lucie Coulet, chargée de communication du festival. Ce sont près d'une vingtaine d'artistes venus de Palestine, de Tunisie ou encore du Liban, ou dont le travail a un lien avec l'Orient, qui monteront sur scène pour Arabesques. "Pour choisir les artistes, on voyage dans les festivals, de Beyrouth à Rabat en passant par la Palestine. On va chercher les artistes émergents du monde arabe", explique Lucie Coulet. À côté, il y a toujours de grands noms avec, entre autres cette année, le chanteur kabyle Idir, qui montera sur la scène de l'Amphi d'O, le 21 mai, à 20h30.

Le Maroc sera présent

Cette année, la culture marocain sera aussi présente. Le 10 mai, le Théâtre Jean Vilar accueillera une création unique: Malûf. Le groupe qui montera sur scène est formé par des musiciens venus du Maroc, d'Espagne, d'Algérie, de Tunisie et de France. Ils proposeront un mélange de l'influence arabo-andalouse propre à chacun de leur pays: le Malûf de Tunisie, Al Âla du Maroc, le Malûf de Constantine et le Gharnâti de Tlemcen. La Marocaine Abir El Abed donnera de sa voix, accompagnée de l'Algérienne Lamia Ait Amara au violon, du Tunisien Soufien Ezzeidi et du Français Amine Khettat au Oud. Il y aura aussi des percussions avec Lotfi Soua (Tunisie), du ney (flûte) avec Nabil Abdelmouleh (Tunisie), de la guitare avec Alfonso Linares (Espagne) et de la basse, contrebasse avec Abdelaziz Cherif (Tunisie).

Le 11 mai à 19h, l'Hôtel Mercure Montpellier Centre Comédie, la musique gnaoua résonnera. Le groupe Alchimix, proposera un voyage culturel entre la voix gnaoua et le guembri de Selim, le hang de Théo et le beat-box de Mic-Lee. Ils monteront sur scène une deuxième fois le 18 mai, à 19 heures au Domaine d’O.

Le 19 mai, le chanteur marocain Walid Benselim du groupe N3rdistan rejoindra le chinois Jiang Nan et le Français Florian Baron (guitarde, oud) pour Orient Express. Issus de cultures véritablement opposées, les trois artistes proposeront une création atypique spécialement conçue pour le festival Arabesques. Ils seront au Domaine d'O, le vendredi 19 mai, à 19h.

Du 9 mai au 10 juin, l'Hôtel Mercure Montpellier Centre accueillera une exposition photo: "Deux regards féminins dans la photographie contemporaine" avec les deux Marocaines Laila Hida et Fatima Mazmouz. Jusqu'au 30 juin, l'Aéroport Montpellier Méditerranée mettra en avant "Les grandes dames d'Arabesques" avec les artistes féminines qui ont marqué la programmation du festival. Les 15 et 16 mai à l'Opéra Comédie et du 18 au 21 mai au Domaine d’O, ce sont "Les grandes dames de la chanson arabe", depuis la période anté-islamique, qui seront à l'honneur.

Du cinema, des contes, de la danse, de l'humour venus du reste de l'Orient seront aussi à découvrir durant le reste du festival.

arabesques

La fourchette de prix est comprise entre 0 et 28 euros. "Nous proposons beaucoup de tarifs réduits pour que le festival soit accessible à tout le monde", souligne Lucie Coulet. En 2015, Arabesques a accueilli près de 22.000 spectateurs et a touché plus de 200.000 personnes.

Une Caravane Arabesques le reste de l'année

Pour partager les arts du monde arabe tout au long de l'année, les organisateurs du festival Arabesques ont mis en place une Caravane qui propose spectacles, expositions, projections et ateliers partout en France. Deux artistes marocains seront présents après le festival: la chanteuse Hind Zahra partagera la scène avec Fatoumata Diawara le 22 juillet à 20 heures au festival Détours du Monde (Chanac), le concert Orient Express avec le chanteur marocain Walid Benselim s'arrêtera aussi le 26 mai au festival Couleur du Monde (Langonnet), le 6 juillet au festival Convivencia (Toulouse), le 19 juillet au festival de Thau (Abbaye de Valmagne), le 21 juillet au festival Détours du Monde (Chanac), le 23 juillet au festival Résurgence (Lodève) et le 28 juillet à Causse-de-la-Selle.

LIRE AUSSI: