En 5 ans, l'ONCF a confirmé sa position de leader arabo-africain en termes de qualité de l'infrastructure ferroviaire

Publication: Mis à jour:
TRAIN RAILS
Imprimer

BILAN - L'Office National des Chemins de Fer (ONCF) livre son bilan. Entre 2010 et 2015, l'office a permis au Maroc de confirmer sa position en tant que leader arabo-africain, en terme de qualité de l’infrastructure ferroviaire, comme l'avait indiqué le rapport du Forum Économique Mondial de 2015.

En 5 ans, l'ONCF a transporté plus de 220 millions de voyageurs, soit sept fois la population marocaine. Aujourd'hui, 37 gares ont été construites, rénovées ou sont en voie de l'être. L'ONCF s'est aussi illustré dans le transport de marchandises avec 212 millions de tonnes et plus d'un demi-million de voitures.

Près de 30 milliards de dhs d'investissements ont été réalisés. Parmi eux, la ligne à grande vitesse reliant Tanger à Casablanca, qui est prévue pour mi-2018. Une vidéo récapitule les principales réalisations de l'ONCF: