Résultats élection présidentielle 2017: Ces figures d'En Marche! derrière la victoire de Macron

Publication: Mis à jour:
MACRON
Benoit Tessier / Reuters
Imprimer

POLITIQUE - C'est l'ascension la plus fulgurante de l'histoire politique française. Un an seulement après avoir lancé son mouvement, Emmanuel Macron s'est hissé au sommet de la pyramide en devenant ce dimanche 7 mai le huitième président de la Ve République. Le plus jeune et le moins expérimenté aussi.

Candidat à aucune autre élection avant cette présidentielle, l'ancien ministre de l'Economie n'était pas non plus encadré par un cercle très élargi de politiques. Avant que la dynamique ne prenne définitivement corps au cours des trois derniers mois de campagne, seules quelques poignées de parlementaires avaient rejoint En Marche!.

C'est donc sur d'autres fidèles qu'Emmanuel Macron a dû et pu s'appuyer. Au-delà de son équipe de conseillers restée dans l'ombre, des marcheurs ont émergé au cours de l'année écoulée sur les plateaux de télévision ou sur les scènes des meetings. Le HuffPost vous présente huit personnalités qui ont compté dans cette victoire.

Axelle Tessandier

ff

Âge: 36 ans
Fonction: Déléguée nationale d'En Marche!

A Bercy, lundi 17 avril, elle a bouclé la boucle débutée à La Mutualité le 12 juillet. Ce jour-là, c'est elle qui est chargée de lancer le premier meeting d'Emmanuel Macron qui n'est pas encore candidat à la présidentielle. Celle qui n'est pas alors qu'une simple entrepreneuse d'une trentaine d'années raconte pourquoi, après avoir passé un quinquennat à l'étranger notamment dans la Silicon Valley (elle a participé au lancement de la version française de Kickstarter), elle a décidé de revenir en France pour s'engager. La veille de sa première prise de parole devant 3000 personnes, Axelle Tessandier adhère à En Marche! Quelques mois plus tard, elle en devient l'une des déléguées nationales qui se donnent pour mission "d'évangéliser" les Français. Ce terme qu'elle a utilisé dans un portrait du Monde résume le rôle d'ambassadrice que lui a confié Emmanuel Macron. Au point d'en faire la dernière oratrice non politique de son meeting parisien à Bercy avant le premier tour.

Sacha Houlié

f

Âge: 28 ans
Fonction: Délégué national d'En Marche!

C'est comme avocat qu'il signe, en janvier 2015, sa première tribune pro-Macron. Avec une poignée de jeunes pro du droit ce Poitevin qui a trouvé les sources de son engagement politique dans la contestation au CPE de Dominique de Villepin, milite pour la loi défendue par le ministre de l'Economie; à l'époque, il ne le connaît pas. Six mois plus tard, cet ex-partisan de DSK fonde avec d'autres moins de 30 ans le site des Jeunes avec Macron sans que le locataire de Bercy ne coordonne ce travail. Ce n'est qu'en mars 2016, quelques jours avant le lancement d'En Marche! que la bande est officiellement associée à la démarche d'Emmanuel Macron. Dès lors c'est Sacha Houlié qui va devenir la tête de pont de cette équipe de jeunes marcheurs au point d'être nommé fin 2016 délégué national d'En Marche! "Je suis en apnée", confie celui qui, en cette fin de campagne, s'est démultiplié sur les plateaux télés. S'il poursuivait sa mission au gouvernement, il deviendra le premier ministre de moins de trente ans.

Patrick Toulmet

v

Âge: 61 ans
Fonction: Délégué national d'En Marche!

Comme Axelle Tessandier, Patrick Toulmet était l'un des premiers orateurs de la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron puisqu'il a aussi pris la parole au meeting de la Mutualité le 12 juillet. Il n'est alors pas un novice en politique, lui qui a été conseiller régional UDI entre 2010 et 2015. C'est avec cette étiquette mais surtout comme président de la Chambre des Métiers de Seine-Saint-Denis qu'il rencontre Emmanuel Macron pour la première fois lors d'un déplacement ministériel dans un centre d'apprentissage qu'il gère. "En général, un ministre, ça se met sur la pointe des pieds pour paraître encore plus grand. Vous, vous vous êtes mis accroupi pour me parler", raconte-t-il en référence à son handicap qui le cloue dans un fauteuil roulant. C'est d'ailleurs dans ce centre de Bobigny que le futur président de la République officialise sa candidature en novembre 2016. Quelques semaines plus tôt, Patrick Toulmet était devenu délégué national d'En Marche!

Laurence Haïm

vc

Âge: 50 ans
Fonction: Porte-parole d'En Marche!

C'est l'un des visages les plus connus de la Macronie même si elle est l'une dernières à avoir intégré le cercle. Quand, en janvier 2017, l'ancienne correspondante d'iTélé à la Maison-Blanche démissionne de la chaîne de télé pour rejoindre le candidat, le scepticisme est de mise. Et de fait, les premiers pas de l'ex-journaliste dans le monde politique sont délicats à tel point que la porte-parole du "French Obama" reconnaît elle-même qu'elle n'était "vraiment pas bonne". Après plusieurs semaines de silence, Laurence Haïm a refait surface dans les médias dans la dernière ligne droite de la campagne. Elle a également joué un rôle majeur dans le soutien appuyé de Barack Obama à son champion, annoncé juste avant le second tour. Reste à savoir, maintenant que la victoire est acquise, si elle restera dans la lumière avec un poste politique ou si elle retournera dans l'ombre pour conseiller le président.

Catherine Barbaroux

b

Âge: 68 ans
Fonction: Déléguée nationale d'En Marche!

Cette campagne lui a rappelé celle de François Mitterrand en 1974, la victoire en plus. A l'époque, elle est une petite main au QG du candidat socialiste où elle répond au courrier de syndicats et d'associations. Quarante ans plus tard, l'ancienne DRH de Prisunic (puis dirigeante au sein de PPR) conseille Emmanuel Macron depuis qu'il a lancé son aventure présidentielle. "Je suis l'aile gauche d'En Marche!", revendique dans L'Obs cette ancienne proche de Martine Aubry. Avec Emmanuel Macron, la rencontre s'est opérée alors qu'elle dirige l'Adie (association pionnière du microcrédit) et que le futur président est encore ministre de l'Economie. Elle lui rend un rapport sur l'entrepreneuriat fin 2015 puis le rejoint presque aussitôt dans sa conquête présidentielle. Poursuivra-t-elle la collaboration? A 68 ans, elle jure n'avoir qu'une ambition: "aller cultiver son jardin".

Benjamin Griveaux

h

Âge: 39 ans
Fonction: Porte-parole d'En Marche!

Vice-président du Conseil général de Saône-et-Loire (où il a été élu de 2008 à 2015) présidé par Arnaud Montebourg, il n'a pourtant jamais été proche du chantre de l'ancien ministre du Redressement productif. Les deux mentors du porte-parole d'En Marche! que vous avez forcément vu sur un plateau télé sont plutôt Michel Rocard et DSK dont il a été collaborateur de 2003 à 2007. Diplômé de Sciences Po et d'HEC, celui qui a huit jours de moins qu'Emmanuel Macron a rejoint le candidat (via des proches en commun) en octobre 2016 après avoir démissionné d'un grand groupe immobilier (Unibal Rodamco) dont il était le directeur de la communication. Un retour en politique pour celui qui avait commencé le quinquennat comme conseiller de la ministre Marisol Touraine. En attendant pourquoi pas un poste ministériel, il va mener campagne pour les législatives puisqu'il brigue un poste dans une circonscription parisienne.

Mounir Mahjoubi

gg

Âge: 33 ans
Fonction: Directeur de la campagne numérique

Jusqu'au dernier jour, il aura eu un rôle clé aux côtés d'Emmanuel Macron. Cinq ans après avoir participé à la campagne de François Hollande, dix ans après avoir œuvré pour Ségolène Royal, il s'est retrouvé en première ligne en tant que directeur de la campagne numérique du candidat d'En Marche! Tentatives d'espionnage ou de piratage, c'est lui qui a été aux avant-postes de la riposte. Ce trentenaire (membre fondateur de la Ruche qui dit oui!, réseau de distribution de produits alimentaires locaux) a officiellement rejoint l'équipe en janvier après avoir quitté la présidence du Conseil national du numérique où François Hollande l'avait nommé en 2016. En juin, celui qui se définit comme "un gros geek depuis l'enfance" (il a acheté son premier ordinateur à 12 ans avec les 5 000 francs gagnés au concours des jeunes inventeurs de Science et Vie Junior) se lancera un nouveau défi: chiper le poste de député de Paris détenu depuis 1997 par Jean-Christophe Cambadélis, le patron du PS.

Stanislas Guérini

b

Fonction: Référent parisien d'En Marche!

Si vous avez suivi un meeting parisien d'Emmanuel Macron, vous n'avez pas pu le manquer: au-delà d'être le référent d'En Marche! dans la capitale, cet ancien strauss-khanien (ils sont plusieurs dans l'équipe Macron a avoir fait la campagne de DSK en 2006) a été le speaker des grandes réunions publiques du candidat. Un rôle que François Hollande avait attribué en 2012 à Najat Vallaud-Belkacem et Aurélie Filippetti. Dans la foulée de l'élection du socialiste, elles avaient intégré le gouvernement. De quoi donner des idées à cet ex d'HEC, aujourd'hui membre de la direction du groupe de blanchisserie Elis?

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.