Santé: Une commission créée pour définir le cahier revendicatif du personnel médical

Publication: Mis à jour:
SANT
Youssef Boudlal/Reuters
Imprimer

SANTE - El Houssaine Louardi, veut éviter les grèves qui ont paralysé les hôpitaux lors de son premier mandat à la tête du ministère de la Santé. Cela, en optant pour une approche participative. Il a reçu, vendredi dernier, les représentatives des centrales syndicales les plus représentatives dont la CDT et la FDT. Objectif : définir la méthodologie de travail en commun pour les 5 prochaines années.

Le ministre et les syndicats veulent en fait faire front commun pour répondre aux besoins des ressources humaines oeuvrant dans le secteur de la santé. Des besoins qui dépassent la situation financière du personnel médical, mais s’étendent aussi à la formation continue, comme l’indique un communiqué du ministère de la Santé publié ce dimanche.

Louardi s’est arrêté sur le cahier revendicatif des infirmiers, estimant que les demandes formulées sont légales. Les infirmiers diplômés (bac+3) d’Etat veulent accéder à l’échelle 10 comme toutes les autres diplômés Bac+3. Actuellement, ils n’ont droit qu’à l’échelle 9. La promotion interne figure aussi parmi les doléances.

Louardi et ses partenaires sociaux se sont mis d’accord sur la mise en place d’une commission composée des représentants du département de la Santé et ceux des syndicats. Elle devra définir le nouveau cahier revendicatif du personnel ainsi que les actions concrètes pour l’exécuter.

LIRE AUSSI: