1000 malades par an sont pris en charge par l'Association Tunisienne de Lutte contre le Cancer

Publication: Mis à jour:
ATCC
Imprimer

L’Association Tunisienne de Lutte contre le Cancer (ATCC) accueille, chaque année, dans son foyer “Eddar” plus de 1000 personnes atteintes de Cancer venant de toutes les régions de la République. Le coût de cette prise en charge est estimé à 85 mille dinars.

“L’ATCC propose aux malades issus de familles nécessiteuses une hospitalisation à l’Institut Salah Azaiez et un hébergement gratuit dans le foyer Eddar”, a indiqué samedi à la TAP, la Secrétaire Générale de l’ATCC, Rabha Bousslama, à l’occasion de la célébration du 30e anniversaire de la création de cette association.

“Le nombre des malades hébergés dans ce foyer a dépassé les 25 mille personnes entre 1993 et 2016”, a-t-elle ajouté, soulignant que les fonds de l’ATCC proviennent uniquement de dons.

L’ATCC mène chaque année plusieurs activités dont des journées portes ouvertes et d’étude sur le cancer et un programme de prévention du tabagisme en milieu scolaire.

Elle organise, également, des sessions de formation au profit de cadres médicaux et paramédicaux dans toutes les régions ainsi que des consultations médicales gratuites notamment dans les régions intérieures. L’objectif étant de sensibiliser à l’importance de la prévention et du dépistage précoce de certaines maladies comme le cancer du sein et du col de l’utérus, la tyroïde, le diabète et la tension.

Créée en1987, l’ATCC est une association à vocation scientifique et humanitaire. Elle est membre de l’Union internationale contre le cancer (UICC) et de l’Alliance des ligues francophones Africaines et Méditerranéennes contre le cancer (ALIAM).

En 1993, elle a ouvert un foyer “EDDAR” d’une capacité d’accueil de 25 lits. Les malades sont pris en charge gratuitement par l’association et leurs séjours peuvent durer de un jour à 3 mois selon les traitements.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les dernières avancées sur le cancer
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction