L'Alliance marocaine pour le climat et le développement durable organise son premier congrès national

Publication: Mis à jour:
MARRAKESH
Seqoya
Imprimer

ENVIRONNMENT - Marrakech abrite du 6 au 7 mai, le premier congrès national de l’Alliance marocaine pour le climat et le développement durable (AMCDD) qui a pour but de devenir la plus grande plateforme de la société civile environnementale.

Près de 360 congressistes provenant des toutes les régions du royaume et représentant plus de 800 associations et réseaux de la société civile environnementale sont attendus selon un communiqué de l’AMCDD qui compte déjà trois premières plateformes régionales créées au niveau des régions Tanger-Tétouan-Hoceima, Casablanca-Settat et Marrakech-Safi.

Cette plateforme permettra à la société civile de « jouer pleinement ses rôles constitutionnels, d’encadrement, de sensibilisation, de développement local et de démocratie participative, afin de contribuer activement à l’élaboration, au suivi et à l’évaluation des politiques publiques et territoriales, tout en restant ouverte aux autres dynamiques associatives régionales, nationales et internationales », a indiqué l’AMCDD dans un communiqué.

Depuis sa création il y a plus de deux ans, l’alliance, qui a participé aux trois dernières COP 20, 21, et 22, a aussi organisé plusieurs activités et ateliers couvrant différentes causes environnementales tels que des opérations de nettoyage dans les villes et des programmes de sensibilisation dans les écoles. En mars 2016, l’AMCDD a entamé le projet de régionalisation et de territorialisation de son action par la création des coordinations régionales.

LIRE AUSSI: